PARTAGER

L’entraineur du WA Tlemcen, Aziz Abbes, a estimé jeudi que l’ambiguïté qui continue d’entourer l’avenir des compétitions footballistiques en Algérie met les techniciens et les joueurs en particulier dans l’expectative.

«En pareille période de l’intersaison, chacun de nous était fixé sur son sort. Ce n’est pas le cas cette fois-ci, et cette situation d’attente est en train de peser lourd sur le plan moral», a indiqué le coach du WAT à l’APS.




Les autorités sportives avaient décidé, à la mi-mars dernier, de suspendre toutes les compétitions dans une mesure préventive contre la propagation de la pandémie de coronavirus qui secoue le monde entier.

Depuis, le suspense plane toujours quant à une reprise ou non des championnats. «Au fil du temps, tout le monde commençait à se rendre compte qu’il était pratiquement impossible de reprendre la compétition, au moment où la crise sanitaire ne faisait que s’amplifier.




Les autorités concernées auraient dû alors y mettre un terme définitif, pour que chacun de nous puisse songer à la suite de son parcours», a encore dit le natif de Bordj Bou Arréridj. Evidemment, le coach souhaite que la consultation écrite que vient d’engager la Fédération algérienne de football (FAF), auprès des membres de l’assemblée générale de cette instance pour décider sur sort à réserver aux différents championnats, soit à l’avantage de son équipe, troisième au classement de la Ligue 2 au moment de l’arrêt des épreuve. «

Notre position nous donne pleinement le droit d’accéder en Ligue 1, étant donné qu’il était question dès le départ pour que les quatre premiers de la Ligue deux rejoignent l’élite», a encore insisté Aziz Abbes, l’architecte de la montée historique du NC Magra en Ligue 1 l’an dernier.




Il s’est dit, en outre, prêt à poursuivre l’aventure avec le WAT, surtout après avoir noté un certain intérêt de la part de la direction du club pour lui prolonger son contrat, «mais je préfère connaitre la décision finale de la FAF concernant l’avenir du championnat pour prendre une décision finale», a-t-il précisé.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here