PARTAGER

Le MCA, qui a renoué avec la victoire jeudi dernier face à l’USMH remportant par là même son deuxième derby de la saison contre trois défaites dans les matchs algérois, s’active pour renforcer ses rangs à l’occasion du mercato d’hiver dont le coup d’envoi sera donné le 15 de ce mois.

En effet, l’entraineur français de l’équipe, Bernard Casoni, est plus que jamais convaincu de la nécessité de recruter de nouveaux joueurs dans des postes précis, surtout que son team va entamer en févier prochain une nouvelle aventure continentale, et ce, en prenant part à la Ligue des champions d’Afrique.

Mais avant de passer à la vitesse supérieure en matière de recrutement, les Mouloudéens ont essuyé un premier échec dans ce registre après avoir échoué à enrôler, Youcef Belaili, l’ex-meneur de jeu de l’USMA et actuel joueur d’Angers, club pensionnaire de la Ligue 1 français pour lequel il avait opté en septembre dernier.

En effet, selon nos informations, la demande des Algérois d’engager Belaili, ne serait-ce qu’à titre de prêt pour les prochains six mois surtout que le joueur évolue avec l’équipe réserve d’Angers, a été tout simplement rejetée par le président du club français, qui n’est autre que l’Algérien, Saïd Chaâbane.

C’est Rafik Saïfi qui a essayé de convaincre Chabane de prêter Youcef Belaili au MC Alger pour une durée de six mois. L’adjoint de Bernard Casoni a expliqué qu’un prêt profiterait d’une part au Mouloudia qui aura à jouer sur trois tableaux cette saison et à Youcef Belaili de gagner en compétition et de revenir à son meilleur niveau.

Reversé en équipe réserve depuis plusieurs semaines, Youcef Belaili gagnerait en effet à être prêté au MCA d’un certain point de vue. Mais Saïd Chabane qui gère le dossier Belaili plus comme un paternel qu’un dirigeant a fait savoir clairement à son interlocuteur qu’il n’est pas question que l’attaquant oranais retourne en Algérie.

Le président algérien d’Angers SCO qui essaye de relancer la carrière de ce prodige en déperdition sait pertinemment que si Belaili retrouve le championnat algérien, il retrouvera au passage ses anciennes mauvaises habitudes qui lui avaient valu, rappelons-le, une suspension de deux années pour avoir consommé des produits prohibés.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here