Accueil FOOT FÉMININ Radia Fertoul, sélectionneuse de l’EN dames : «Tirage difficile, mais pas...

Radia Fertoul, sélectionneuse de l’EN dames : «Tirage difficile, mais pas impossible»

0
PARTAGER

La sélectionneuse nationale Radia Fertoul a considéré « difficile, mais pas impossible » le tirage au sort des éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (dames) Maroc-2022, devant opposer l’Algérie au Soudan, puis au vainqueur du match Mozambique – Afrique du Sud. « Ce tirage est relativement difficile, mais pas impossible, et nous ferons tout notre possible pour arracher la qualification.

Ma principale appréhension dans cette perspective, c’est le manque de rythme, en raison de la longue période d’inactivité chez les joueuses, liée à la pandémie de la covid-19 », a indiqué la sélectionneuse nationale dans une interview accordée mardi au site officiel de la Fédération algérienne de football (FAF).




« L’impact de cette pandémie a été significatif, et pas dans le bon sens, puisqu’il s’est répercuté négativement sur le niveau de forme habituel de nos joueuses », a ajouté Fertoul, assurant toutefois qu’elle va « essayer de rattraper ce retard, du mieux que possible, pour être au rendez-vous » au moment de défier le Soudan.

La sélectionneuse nationale s’est dit soulagée de connaître les dates des deux tours qualificatifs, car cela lui permettra de « planifier le programme de préparation » jusqu’aux jours des rencontres. Interrogée sur ce qu’elle pense de ses futurs adversaires dans cette phase des éliminatoires, Fertoul a commencé par le Soudan, qu’elle a qualifié d’adversaire « à prendre très au sérieux » et dont « il faudra se méfier », mais elle s’est dit « optimiste » quant aux chances de se qualifier.




« Si nous parvenons à passer ce cap, et si la logique est respectée dans l’autre match entre le Mozambique et l’Afrique du Sud, ce sont les Bafana-Bafana qu’on devrait croiser. Des adversaires plutôt coriaces et qui risquent de nous compliquer la tâche », a-t-elle prévenu.

Les matchs du premier tour se dérouleront du 7 au 15 juin, alors que ceux du deuxième tour ont été programmés du 18 au 29 octobre. La phase finale de cette CAN féminine est prévue du 2 au 23 juillet 2022 au Maroc, où les quatre demi-finalistes seront directement qualifiés pour le Mondial de 2023, en Australie et en Nouvelle-Zélande. En attendant, la sélectionneuse nationale a libéré ses joueuses lundi pour leur permettre de passer les fêtes de l’Aïd El-Fitr en famille, avant d’enchaîner avec les play-offs du championnat. Ce qui leur procurera plus de matchs dans les jambes en prévision de la suite de la préparation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici