PARTAGER

Les joueurs de Premier League anglaise de football auraient exprimé leur intention de ne pas reprendre la compétition à huis clos début mai, une décision communiquée aux dirigeants de club, rapporte mardi le quotidien britannique The Daily Mirror.

Suspendue début mars, à l’instar des quatre autres championnats majeurs en Europe, la Premier League devrait rouvrir ses portes à partir du premier week-end de mai, sous le format d’un huis clos si la situation l’y oblige, car les pertes financières en cas de suspension de la compétition font peur aux instances dirigeantes.




Selon la même source, « une colère monterait au sein des joueurs de tous les championnats -de la Premier League aux championnats amateurs- qui ne souhaiteraient pas reprendre les championnats.

Un choix de ne pas se mettre en danger, dont ils auraient fait part aux instances dirigeantes du football en Angleterre ». Le principal problème évoqué par les joueurs serait évidemment celui des risques liés à la reprise du championnat en pleine pandémie du coronavirus en Europe. Ils ne voudraient logiquement pas se mettre en danger, eux, ainsi que leurs proches.




La reprise des rencontres exigerait des moyens médicaux qu’ils jugent superflus en temps de crise. Enfin, la question des huis clos poserait le dernier problème, vu que les joueurs voudraient pouvoir jouer avec leurs supporters.

Le directeur général du syndicat des joueurs, Gordon Taylor, a ainsi fait part de cette colère : « Les joueurs ont des inquiétudes et c’est compréhensible. Ce ne serait pas notre option préférée, mais tout doit être pris en compte pour le moment », a-t-il expliqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here