Accueil ÉTRANGER Mondial-2022 (qualifications zone sud-américaine) : Choc Brésil-Argentine

Mondial-2022 (qualifications zone sud-américaine) : Choc Brésil-Argentine

0
PARTAGER
Mondial-2022 (qualifications zone sud-américaine) : Choc Brésil-Argentine

Les qualifications sud-américaines pour la Coupe du monde 2022 reprennent à partir de jeudi en l’absence de plusieurs joueurs retenus en Angleterre par leurs clubs à cause des restrictions sanitaires sur les voyages en dehors du Royaume-Uni, alors que profile le choc tant attendu: Brésil- Argentine.

Le Brésil sera privé de Thiago Silva (Chelsea), Ederson et Gabriel Jesus (Manchester City), Alisson, Fabinho et Firmino (Liverpool), Fred (Manchester United) mais également Richarlison (Everton) et Raphinha (Leeds).

Manchester United a de son côté bloqué l’Uruguayen Edinson Cavani, dont l’absence s’ajoute à celle sur blessure de Luis Suarez (Atlético Madrid).



Sans ses deux meilleurs joueurs, l’Uruguay (4e, 8 points en six journées) joue gros face à des équipes supposées inférieures: le Pérou (10e, 4 pts) et la Bolivie (8e, 5 pts) avant de recevoir l’Equateur (3e, 9 pts).

Tottenham (Sergio Romero, Giovani Lo Celso) et Aston Villa, (Emiliano Martinez, Emiliano Buendia) ont en revanche finalement laissé leurs Argentins rejoindre le capitaine Messi, arrivé lundi à Caracas

accompagné de Leandro Paredes et Angel Di Maria pour affronter le Venezuela (9e, 4 pts).



Bien qu’invaincu (1er, 18 pts), le Brésil n’aura pas la partie facile jeudi à Santiago contre le Chili, en difficulté (7e, 6 pts) et privé de ses deux « Anglais », Francisco Sierralta (Watford) et Ben Brereton (Blackburn).

D’autant plus qu’un Clasico sud-américain aura lieu trois jours plus tard à Sao Paulo.

Neymar et le Brésil auront à coeur de laver l’affront de la défaite, en juillet au Maracana de Rio, en finale de la Copa América face à l’Argentine de Messi (1-0, but de Di Maria) qui officiait encore au Barça.

Pour son retour en sélection après son départ de Barcelone, le capitaine de l’Albiceleste retrouvera le numéro 10, quitté en club au profit du 30 au PSG.

Des retrouvailles qui lui permettent de mesurer ce qu’il a accompli cet été en soulevant, à 34 ans, son premier trophée international, alors qu’il restait sur quatre défaites en finale: trois Copa América (2007, 2015 et 2016) et une Coupe du monde (2014).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici