PARTAGER

Le MC Alger, jamais qualifié pour le dernier carré de la Coupe arabe des clubs, espère changer la donne lors de cette édition 2019-2020, en passant l’écueil du voisin marocain Raja de Casablanca, qu’il défiera samedi soir au stade Mustapha-Tchaker de Blida, en quart de finale «aller» de l’épreuve.

«Si on arrive à passer ce tour, ce sera une première historique pour le club, car le Mouloudia n’a jamais réussi à atteindre les demi-finales de l’épreuve» a commencé par rappeler le coach Mohamed Mekhazni en conférence de presse, tenue vendredi après-midi au stade du 5-Juillet, ajoutant que «puisque l’occasion de changer la donne se présentera ce samedi, il ne faudra pas la rater».

L’entraîneur des Vert et Rouge a assuré «avoir préparé ce match dans des conditions optimales», en récupérant au passage le défenseur Ayoub Azzi, qui selon lui devrait «apporter un plus non négligeable» à l’arrière garde mouloudéenne, de part son expérience et sa rigueur. En revanche, l’attaquant Abdennour Belkheir et le milieu offensif Walid Derardja seront forfaits pour ce match, car jugés «inaptes» pour le service.

66666


«Certes, Derardja a repris les entraînements depuis déjà une semaine, mais on ne va pas se risquer à le faire jouer, surtout dans un derby de cette intensité» a justifié le technicien mouloudéen.

Interrogé si le MCA compte mettre le paquet sur ce match «aller» pour essayer d’assurer sa qualification dès samedi, Mekhazni a insisté sur le fait que «la qualification se jouera sur l’ensemble des deux matchs et pas seulement sur celui de samedi», ajoutant que «le Mouloudia jouera en gardant à l’esprit le fait qu’il pourrait être amené à arracher son billet pour les demie à Casablanca».

Mekhazni, visiblement décontracté et très confiant, a conclu en affirmant avoir «déjà élaboré» sa stratégie de jeu, après avoir minutieusement étudié la façon de jouer du Raja.

66666


«Notre équipe a été forcée de disputer les prolongations en Coupe d’Algérie et ma principale appréhension après ces 120 minutes de jeu était de perdre des joueurs sur blessure. Finalement, tout s’est bien passé pour nous. On a même gagné un nouveau joueur, en la personne du jeune attaquant Aymen Rahmani, auquel nous venons d’ailleurs d’obtenir une licence pour cette Coupe arabe et qui renforcera donc l’effectif seniors pour la suite de l’épreuve» a-t-il confié.

Interrogé s’il considère le Mouloudia comme favori pour la qualification, Mekhazni a répondu que «ce sera probablement du 50-50», en réitérant au passage sa conviction que la qualification se jouera sur l’ensemble des deux matchs.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here