PARTAGER

L’entraîneur français du MC Alger Bernard Casoni, a brandi samedi la menace de quitter son poste, dans le cas où la direction ne parviendrait pas à régulariser la situation financière du staff technique et des joueurs.

«Les joueurs sont perturbés du moment qu’il n’ont pas perçus leurs salaires depuis quatre mois. Actuellement, nous travaillons dans des conditions assez difficiles, en raison des conflits administratifs, le problème de domiciliation (stade), et les blessures.




Sur le plan personnel, je souffre beaucoup, car je suis dans la même situation que les joueurs, j’ai une famille à charge. Si les choses ne s’améliorent pas, je vais m’en aller», a affirmé Casoni, lors d’un point de presse. Le technicien marseillais s’exprimait en vue de la réception du CABB Arreridj, au stade Omar-Hamadi (18h45), en match comptant pour la mise à jour de la 6e journée du championnat.

Le «Doyen», co-leader en compagnie du CR Belouizdad avec 20 points chacun, a concédé mercredi dernier son premier revers de la saison, au stade du 5-Juillet face à la JS Kabylie (0-3), en clôture de la 10e journée.




«J’ai demandé à la direction il y a trois semaines de régulariser les joueurs, mais en vain. Je ne peux pas supporter davantage cette situation. Nous avons besoin de plus de sérénité et de calme pour pouvoir réaliser de bons résultats. Pour le match du CABBA, les joueurs sont décidés à mettre de côté leurs problèmes et se donner à 100% pour décrocher la victoire», a-t-il ajouté.

Enfin, Bernard Casoni, dont il s’agit de son deuxième passage sur le banc du Mouloudia, a lancé un appel aux supporters : «Je leur demande de ne pas exercer une pression négative sur les joueurs. Tous les matchs sont difficiles, et tout le monde veut battre le MCA».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here