PARTAGER

L’international algérien Ryad Mahrez croit toujours au sacre final de Manchester City en Premier League, malgré l’avance de neuf points d’écart pris par le FC Liverpool qui caracole en tête du classement depuis le début de la saison.

«Il y avait 12 points, mais comme je l’avais dit, on ne calcule pas trop ce qui se passe là-haut. L’année dernière, à un moment donné, il y avait 10 points d’écart. On était 10 points derrière et à la fin, on a réussi à remporter le championnat. On va faire notre chemin. On est construit pour essayer de gagner tous les matches et c’est ce qu’on essaie de faire à chaque fois», a indiqué Ryad Mahrez à RMC, à la fin de la victoire de Manchester City face à Chelsea (2-1).

Liverpool et Manchester City mènent une lutte acharnée pour gagner la Premier League. L’an dernier, les deux équipes ont dépassé les 95 points en championnat et les hommes de Pep Guardiola ont été sacrés champions d’Angleterre. Cette saison, les coéquipiers de l’international sénégalais Sadio Mané ont pris de l’avance dans cette course au titre, avec 9 points d’avance sur City.




Peu titularisé dans les rencontres de Manchester City, Riyad Mahrez est impliqué dans 10 buts sur 11 titularisations entre Premier League et Ligue des champions (4 buts, 6 passes décisives). Au ratio temps joué, l’international algérien est le joueur le plus efficace de City.

Samedi, Mahrez a été buteur face à Chelsea, inscrivant un superbe but au terme d’un beau slalom qui ne doit rien à personne (2-1, 37e), mais n’est toujours pas un titulaire indiscutable pour l’entraineur Pep Guardiola même s’il se montre toujours très bon quand il est sur le terrain.

Une situation qui attriste le joueur mais également Guardiola qui s’excuse à chaque fois quand on lui parle du temps de jeu limité de Mahrez.




« Si Mahrez ne joue pas, c’est uniquement de ma faute, il n’est absolument pas coupable. Je suis triste parce qu’il s’entraîne formidablement bien. C’est un joueur incroyablement talentueux. Je ne suis pas gentil avec lui car je ne peux pas lui donner les minutes qu’il mérite, alors je suis désolé», s’est ainsi excusé Guardiola dernièrement auprès de Mahrez qui doit faire face à une forte concurrence avec Bernardo Silva et Sterling.

Il est vrai que l’entraineur espagnol de Man City a à sa disposition un effectif de très grande qualité même si certains joueurs sont moins utilisés et où il y a aussi une rude concurrence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here