PARTAGER

Seize clubs, donc 5 issus de la Ligue 1 professionnelle, sont interdits de recrutement lors de mercato d’été, en raison de leurs dettes cumulées, a annoncé jeudi la fédération algérienne (FAF) sur son site officiel, sans dévoiler leur identité.

La chambre nationale de résolution des litiges (CNRL) a recensé 12 clubs endettés de la Ligue 1 professionnelle, dont le montant est estimé à 330 millions de dinars, alors que 22 clubs de la Ligue 2, « désormais composée de clubs professionnels et amateur », sont endettés à hauteur de 694 millions de dinars, précise l’instance fédérale.




En juillet dernier, la Direction de contrôle de gestion et des finances (DCGF) de la FAF, présidée Réda Abdouche, a relevé 1.000 milliards de centimes de déficit cumulé, pour les clubs de la Ligue 1 professionnelle, dans le cadre des examens effectués par cette structure depuis son installation en octobre 2019.

Se basant sur un bilan préliminaire établi par la DCGF au 31 décembre 2018, la FAF avait révélé en novembre 2019 un déficit cumulé estimé à 740 milliards de centimes.

Les membres de la DCGF avaient procédé à un premier travail auprès des 16 clubs de la Ligue 1 afin d’examiner, dans une première étape, la situation de ces derniers sur le triple plan administratif, comptable et respect des procédures.

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here