PARTAGER

Le WA Tlemcen s’est emparé de la deuxième place au classement général de la Ligue 2, en battant l’ES Motaganem (2-1) dans le derby de l’Ouest, disputé samedi pour le compte de la 21e journée, au moment où le MC El Eulma a renversé le RC Relizane (2-1), alors que le mal classé RC Kouba s’est contenté d’un nul (1-1) chez le MC Saïda.

Les Zianides ont fait la différence d’entrée de jeu, grâce à Benharoun (3′) et Belhamri (17′), alors que l’ESM, qui pourtant évoluait sur son propre terrain, a attendu la 81′ pour sauver l’honneur, grâce à Madouni.



Un précieux succès en déplacement, qui permet au WAT de prendre la deuxième place au classement général, avec 37 points, au moment où l’ESM régresse à la 11e place, avec seulement 27 unités au compteur.

De son côté, le MC El Eulma a commencé par être mené à domicile, en concédant l’ouverture du score devant Kouriba (68′), avant de se ressaisir et de renverser le RCR en l’espace de seulement trois minutes.

En effet, après l’égalisation de Djahel (74′), le MCEE n’a pas mis longtemps avant de doubler la mise par Keffi (77′), se hissant par la même occasion sur le troisième marche du podium, avec 35 points, alors que le RCR reste scotché à la 6e place, avec 33 unités au compteur.



Pour sa part, le mal classé RC Kouba a frôlé l’exploit chez le MC Saïda, car ayant commencé par mener au score, avant de concéder l’égalisation.

Ce sont en effet les Vert et Blanc qui ont trouvé le chemin des filets en premiers, grâce à Mamache (37′), mais à force d’insister, les locaux ont réussi à arracher l’égalisation au retour des vestiaires, par l’intermédiaire de Bekhouche (48′).

Un nul au goût de défaite pour le Raed, car ce résultat le maintient à l’avant-dernière place du classement général, avec 17 points, soit avec quatre longueurs de retard sur l’actuel premier non relégable, l’USM El Harrach, qui la veille s’était neutralisé à domicile avec l’autre mal classé, l’ASM Oran (0-0).

Un résultat qui, là-encore, n’arrange aucune des deux équipes, car elles restent coincées dans les abysses du classement général, avec 21 points pour les Harrachis (13es), et seulement 18 pour les Asémistes (14es).



Le bal de cette 21e journée a été ouvert la veille, avec le déroulement des cinq premiers matchs inscrits à son programme, et c’est le leader NC Magra qui en a été l’un des principaux bénéficiaires.

Les Bleu et Blanc avaient dominé en effet leur ancien dauphin, l’ASO Chlef, (2-1) dans le match au sommet de cette 21e journée, prenant ainsi le large en tête du classement, avec 39 points.

Les autres meilleures opérations de cette journée sont à l’actif de la JSM Béjaïa et de l’US Biskra, auteurs de victoires importantes, particulièrement l’USB, qui a ramené un précieux succès de son déplacement chez la lanterne rouge, l’USM Blida (1-3).



Pour sa part, la JSMB a dominé l’Amel Boussaâda (3-2), grâce à Zamoum (12′), Benmessaoud (40′) et Ghanem sur penalty (70′), alors que les visiteurs avaient trouvé le chemin des filets par l’intermédiaire de Touil (29′) et Baâli (72′).

Un succès difficile, mais qui conserve son pesant d’or pour le club de Yemma Gouraya, désormais sixième, avec 33 unités, alors que l’Amel Boussaâda stagne à la 10e place, avec 28 unités.

Enfin, la JSM Skikda a difficilement disposé de l’USM Annaba (2-1), grâce à Khennab (7′) et Amrane (19′), alors que Boucif avait réduit l’écart pour les Tuniques-Rouges (72′).



La fin de match a été particulièrement difficile pour la JSMS, car les Annabis avaient réussi un retour tonitruant dans ce match, qu’ils ont cependant terminé à neuf contre onze, suite à l’exclusion de deux de leurs joueurs.

Une supériorité numérique qui a considérablement soulagé l’équipe locale, ayant préservé le score de deux buts à un jusqu’au coup de sifflet final.
Grâce à cette précieuse victoire, la JSMS s’est hissée à la 9e place du classement général, avec 29 points, au moment où l’USMAn recule à la 8e place, avec 30 unités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here