PARTAGER

Le milieu international algérien du Stade Brestois 29 (Ligue 1 de football/ France) Haris Belkebla, écarté de la dernière Coupe d’Afrique des Nations CAN-2019 en Egypte pour des raisons disciplinaires, a salué l’attitude du sélectionneur national Djamel Belmadi, qui l’avait retiré de la liste des 23 à la dernière minute.

«Après l’épisode malheureux, je n’ai pas eu de nouvelle de lui (Belmadi, ndlr) mais ensuite il m’a rappelé. J’ai apprécié car il a été juste et franc avec moi. Pour lui, à partir du moment où tu rentres dans la sélection c’est comme si tu rentrais dans une famille, et lui il en est le chef.




Pour mon cas, malgré ce qui s’est passé, il ne m’en a jamais voulu. Il m’a toujours rassuré et il m’a même proposé d’appeler mon père pour calmer les choses afin de lui faire comprendre que c’était une erreur», a tenu à dire Belkebla dans un live sur Instagram.

Belkebla (26 ans) avait été remplacé, pour la circonstance, par l’attaquant de Montpellier (France) Andy Delort, consécutivement à une vidéo diffusée sur un réseau social qui n’a pas été du goût du staff technique et de la Fédération Algérienne de football (FAF), le poussant à quitter, prématurément, le stage de l’équipe nationale effectué à Doha (Qatar), à quelques jours du coup d’envoi de la CAN-2019 remportée par les «Verts».




Des mois après cet incident, Belkebla (26 ans) a refait son apparition dans l’effectif de la sélection, en faisant partie des convoqués pour les deux premières journées des qualifications s de la CAN 2021, disputées en novembre dernier, signant par l’occasion sa première sélection lors de la victoire à domicile face à la Zambie (5-0).

Pour le sélectionneur national, Belkebla reste un élément performant d’où sa réintégration au sein de l’effectif de la sélection est normal. «Je prends Belkebla parce qu’il est performant. Il a payé pour ce qu’il a fait, désormais c’est derrière nous. Je ne lui ai pas fait de cadeau en le rappelant, je l’ai fait car il est performant avec son club», avait déclaré Belmadi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here