PARTAGER

Le nouvel entraîneur néerlandais du FC Barcelone, Ronald Koeman, s’est défendu d’avoir provoqué le départ de Luis Suarez, samedi en conférence de presse, avant le retour du Barça en Liga contre Villarreal dimanche dans le cadre de la 3e journée.

« Dans un premier temps, on aurait dit que j’étais le méchant du film. Ce n’est pas ça, car dès le premier jour, dès mon appel à Luis (Suarez), je me suis montré respectueux envers le joueur et la personne qu’il est. Il s’est entraîné au meilleur niveau. Je lui ai toujours dit qu’il serait sans doute compliqué pour lui de jouer, mais que s’il restait, il serait un joueur comme un autre dans l’effectif », s’est justifié le nouveau technicien blaugrana.




« Ce sont des décisions d’un club. Avant de signer mon contrat, j’ai pensé à changer certaines choses, mais (le départ de Suarez), ça n’a pas été seulement ma décision, ce sont des décisions qui sont prises avec le club aussi, pour changer l’équipe. Avec Luis, on se respecte, on s’est parlé clairement sur son futur, il a fini par partir à l’Atlético et je lui souhaite bonne chance », a déclaré Koeman, nommé fin août en remplacement de Quique Setién, et qui s’est depuis séparé de tauliers du vestiaire comme Ivan Rakitic, Nelson Semedo, Arturo Vidal et Luis Suarez.

L’attaquant uruguayen, meilleur ami de Lionel Messi, a quitté la Catalogne vendredi pour rejoindre l’Atlético Madrid, et pourrait disputer ses premières minutes sous le maillot rojiblanco dès dimanche contre Grenade.




Désormais abandonné par ses amis, il serait « normal » que Messi soit « triste », a convenu Koeman. « Cela fait partie du football, mais le plus important c’est que Leo (Messi) a continué à être un exemple pendant les entraînements et les matches, avec son engagement auprès du club et de l’équipe. Je n’ai aucun doute sur Leo là-dessus », a rassuré le technicien, qui avait mal débuté sa relation avec le capitaine blaugrana selon la presse catalane, avant de jouer l’apaisement cette semaine.

Alors que le Barça est toujours en quête de renforts aux postes de latéraux et surtout à celui d’avant-centre, où il est en cours de négociations avec Lautaro Martinez (Inter Milan) et Memphis Depay (Lyon) d’après les médias spécialisés, Koeman a confirmé que « rien n’est écarté » quant à une possible future recrue.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here