PARTAGER

La Fédération internationale de football (FIFA) organisera une série de discussions en ligne avec l’ensemble des associations membres et des autres acteurs, afin de débattre et d’évaluer les propositions susceptibles de contribuer à « façonner un meilleur football pour l’avenir » , a indiqué samedi l’instance.

Dans un message vidéo adressé aux 211 associations membres de la FIFA, le président de la FIFA a fait savoir que, grâce aux consultations en cours et au travail réalisé par l’administration de la FIFA, un plan d’aide financière qui « bénéficiera à l’ensemble du football » est entré dans sa phase de préparation. Il devrait être présenté lors de la prochaine réunion du Conseil de la FIFA.




Par ailleurs, les discussions sur le calendrier international des matches ont permis de se rapprocher « d’une solution équilibrée ».

« La reprise des compétitions pour les clubs de haut niveau s’est naturellement imposée comme une priorité, mais nous devons également penser aux équipes nationales, au football féminin, aux divisions inférieures, aux compétitions de jeunes et au football de base.




Il faut rester unis sur tous ces aspects et faire en sorte que le football puisse reprendre dans sa globalité. C’est notre priorité et notre plan d’aide financière s’inspirera également de ce principe » a t-il souligné.

Gianni Infantino en a également profité pour rappeler la nécessité de donner la priorité à la santé, dans une période où le football reprend doucement ses droits dans le monde malgré la pandémie de Covid-19.




Il a souligné par ailleurs les mesures prises par la FIFA et l’ensemble de la communauté du football pour protéger le bien-être de tous les participants.

Le président de la FIFA a estimé qu’il faudrait réfléchir au moyen de ramener les supporters dans les stades, constatant que le football n’était plus tout à fait le même sans les supporters. Toutefois, ce retour devra s’opérer de façon responsable, dans le respect des instructions et des consignes données par les gouvernements et les autorités sanitaires.




Gianni Infantino évoque également les « propositions intéressantes sur les questions de gouvernance et les aspects financiers « , comme les plafonds salariaux ou d’indemnités de transfert.

« Personnellement, je suis favorable à une réglementation plus stricte et plus claire en matière financière. Il faut imposer une transparence totale et des principes de bo
nne gouvernance. Ceux-ci ne doivent pas se limiter au système des transferts, mais s’appliquer à l’ensemble de l’écosystème du football. « .

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here