Accueil LES VERTS Équipe nationale : Yanis Hamache présent lors du prochain stage ?

Équipe nationale : Yanis Hamache présent lors du prochain stage ?

0
PARTAGER
Équipe nationale : Yanis Hamache présent lors du prochain stage ?

Pas chanceux lors de la double confrontation contre le Cameroun pour le compte des barrages qualificatifs au Mondial-2022 à cause d’une blessure qui l’avait privé d’honorer sa première convocation chez les Verts, Yanis Hamache est tout proche de réaliser son rêve.

En effet, le joueur de 22 ans, qui évolue au sein du club portugais de Boavista depuis la saison passée, vient de terminer sur une bonne note sa saison. Hamache, formé à l’OGC Nice, a pris la meilleure note lors du match ayant opposé samedi son équipe face à Tondela (8,5). Le latéral gauche a été récompensé pour ses deux passes décisives qu’il a réussi dans cette partie soldée par un nul (2-2).

En tout et pour tout, Hamache a inscrit 4 buts et réalisé 5 offrandes, un bilan plus qu’encourageant pour un joueur qui évolue comme piston gauche. Voilà qui devrait inciter l’entraineur national, Djamel Belmadi, à l’inclure dans ses plans visant à injecter un sang neuf à l’équipe nationale pour essayer de repartir sur de bons pieds après les deux dernières déconvenues en CAN-2022 et en barrages qualificatifs pour le prochain Mondial.




Le natif de Marseille, formé à l’OGC Nice et passé par le Red Star, n’a jamais caché son ambition de porter un jour le maillot de l’équipe nationale d’Algérie. Interrogé, il y a quelques semaines, par Onze Mondial, le jeune joueur s’est exprimé sur ses ambitions en sélection nationale algérienne, lors d’une interview. “Beaucoup de joueurs français d’origine algérienne essayent d’abord d’intégrer l’équipe de France.

S’ils ne peuvent pas, ils décident de se tourner vers l’Algérie. Comme si l’Algérie était une roue de secours. C’est assez malsain. Je ne critique pas le choix de ces joueurs, chacun sa carrière, mais ce raisonnement me semble un peu fou. Il ne faut pas avoir dix objectifs. Un ou deux, c’est déjà très bien. Personnellement, si je commence à penser à la France et à l’Algérie en même temps, je vais me perdre.




Mon seul objectif, c’est l’Algérie et je vais tout faire pour l’atteindre. Si demain la France me convoque, je vais attendre l’Algérie. J’ai toujours dit à mes proches que j’allais porter ce maillot un jour ou l’autre. Je vais y arriver, mais pour cela je vais devoir travailler encore plus et redoubler d’efforts”, a déclaré l’ancien joueur de l’OGC Nice : “L’Algérie, c’est mon pays. J’ai grandi dans cette culture.

En plus, les Algériens sont fous de foot. Quand je suis en famille, on ne parle que de ça. La ferveur algérienne est indescriptible. Un Algérien qui n’aime pas le foot n’est pas un vrai Algérien (rires) ! C’est très important pour moi. Jouer pour la sélection, ce serait une très grande fierté pour mon père notamment mais aussi pour mes grands-parents. Défendre le maillot des Fennecs, j’en rêve”, a-t-il ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici