PARTAGER

Après avoir établi une liste élargie des joueurs concernés par les deux prochains matchs de la sélection algérienne contre la Gambie et la Tunisie les 22 et 26 mars en cours, l’entraineur national Djamel Belmadi devra encore patienter pour trancher sur la liste définitive.

Naturellement, Belmadi craint toute mauvaise surprise comme par exemple des blessures pouvant toucher certains joueurs lors des prochaines rencontres de leurs clubs respectives.



Cependant, les spéculations vont bon train à propos de cette liste définitive dans laquelle l’on pourrait bien voir la présence de Slimani et Benzia, deux joueurs qui viennent d’être mis à l’écart par le leur club turc Fennerbache, une mise à l’écart qui remet en cause leur participation à la prochaine CAN, car d’ici là, ils seront en manque sensible en matière de compétition.

Pourtant, Belmadi avait insisté que seuls les joueurs en forme seront retenus pour le stage de mars, mais voilà qu’il est confronté à une situation surprise concernant les deux joueurs en question, deux éléments clés de la sélection nationale, et qu’il apprécie énormément. Il faut dire que le sélectionneur national avait mis en garde, avant même l’ouverture du mercato hivernal, les joueurs peu utilisés dans leurs clubs respectifs.



Il les a même conseillé de changer d’air afin d’être prêts pour une éventuelle convocation en équipe nationale. Un conseil qui n’a pas été pris en compte par plusieurs éléments concernés, dont Benzia et Slimani.

Ces deux éléments sont en train de vivre des moments délicats en Turquie, après avoir subi la loi d’Ersun Yanal, qui les a tout simplement écartés du groupe, un imprévu qui perturbe les calculs de Belmadi, mais ce dernier ne veut pas se précipiter et les lâcher.



D’ailleurs il leur a adressés leurs convocations à la surprise générale, notamment pour ce qui est de Benzia qui n’a joué aucun match depuis la fin de 2018. Il lui réitère quand même sa confiance. Il faut dire que le cas de milieu offensif est différent, il a été lâché dans les ultimes moments du mercato, et ne pouvait pas changer de club, pire pour Slimani dont le mutisme lui a joué un vilain tour.

Les deux reçoivent donc cette convocation comme signe de soutien, en attendant d’y voir plus clair d’ici la fin de semaine, voire la fin de saison, car s’ils seront dans le groupe pour le stage de mars, Belmadi en profitera pour discuter avec eux et les confronter à la réalité, notamment pour Benzia qui ne peut plus rejouer en club, sa licence ayant été barrée par Yanal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here