Accueil LES VERTS Equipe nationale : Ighil et Menad plaident pour le retour de Feghouli

Equipe nationale : Ighil et Menad plaident pour le retour de Feghouli

0
PARTAGER

La mise à l’écart de Sofiane Feghouli par le nouvel entraîneur national, Rabah Madjer, quelques semaines seulement après son retour dans les rangs des Verts, demeure une véritable énigme.

Certes, Madjer a déclaré à son sujet que les portes de l’équipe nationale lui sont toujours ouvertes, mais d’aucuns pensent que la non-convocation de Feghouli lors du précédent stage n’a aucun lien avec l’aspect technique, car le joueur est en train de réussir une bonne première partie de saison avec son nouveau club turc, Galatasaray.

Et même si Madjer ne le dit pas, il n’en demeure pas moins que les propos tenus par Feghouli avant le départ pour le Cameroun il y a quelques semaines lui ont joué un mauvais tour.

L’ex-vice, capitaine des Verts n’a d’ailleurs pas été tendre avec certains de ses coéquipiers, leur reprochant indirectement le fait de ne l’avoir pas défendu lorsqu’il a été recalé de la liste des 23 joueurs ayant pris à la précédente CAN.

C’est que Madjer voulait, selon certaines informations, éviter un éventuel « clash » entre Feghouli et les joueurs concernés. En d’autre terme, il a préféré « sacrifié » l’ancien joueur de Valence au risque d’exposer son effectif à des problèmes dont il n’a pas besoin, notamment en ces moments très difficile, que traverse la sélection algérienne.

Mais jusqu’à quand Feghouli sera éloigné de l’équipe nationale, sachant que les joueurs avec lesquels le courant ne passe plus font partie des plans futurs de Madjer ?

C’est la question que se posent les observateurs, sachant qu’après ses deux précédentes sorties contre le Nigéria et la Centrafrique, l’équipe nationale a montré qu’elle a encore besoin des services d’un joueur de la trempe de Feghouli. C’est l’avis même de plusieurs membres du staff technique nationale, dont Ighil et Menad, qui sont très favorables pour le retour de Feghouli.

Ces derniers vont ainsi, apprend-on, tenter de convaincre Madjer, l’entraîneur en chef de l’EN, de l’importance du joueur. Feghouli qui, rappelons-le, quand il est en possession de tous ses moyens et compétitif, a toujours fait preuve d’une régularité impressionnante notamment aux fins fonds de l’Afrique, ce qui n’est pas le cas de plusieurs autres cadres de notre équipe nationale qui ont toutes les difficultés du monde à s’adapter aux conditions de notre Continent.

Les raisons sont multiples, à savoir le mauvais état de la pelouse quand on évolue à l’extérieur, les grosses chaleurs et la condition physique, car comme l’a si bien précisé Rabah Madjer, le profil d’un joueur pouvant évoluer en Afrique est très particulier au vu de la morphologie du joueur africain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici