Accueil LIGUE 1 NEWS Dix matchs sans victoire : La série noire continue pour le MCO

Dix matchs sans victoire : La série noire continue pour le MCO

1
PARTAGER
Dix matchs sans victoire : La série noire continue pour le MCO

Le MC Oran a réalisé un triste record en enchaînant son dixième match sans la moindre victoire après s’être incliné sur le terrain de la JS Kabylie (1-0), dimanche dernier dans le cadre de la 11e journée de la Ligue 1.

De mémoire des supporters Mouloudéens, jamais leur équipe fanion n’est restée aussi longtemps sans goûter à la victoire, ce qui traduit la situation délicate dans laquelle elle est plongée.

Les résultats techniques décevants des gars d’El Bahia sont conjugués à une crise multidimensionnelle qui secoue le club, aussi bien sur le plan financier qu’administratif.



Pas plus tard d’ailleurs que la fin de la semaine passée, le Conseil d’administration de la société sportive par actions (SSPA) du MCO a retiré sa confiance au président du club, Tayeb Mehiaoui, qui se trouve à l’étranger depuis la fin novembre dernier.

C’est un ancien président du MCO, en l’occurrence, Youcef Djebbari, à qui l’on a confié provisoirement les commandes du club, en attendant la désignation d’un nouveau patron lors d’une prochaine assemblée générale des actionnaires.

Mais dans foulée, la traversée du désert des « Rouge et Blanc » continue, au point où ces derniers ont fini par toucher le fond, comme l’atteste leur 15e place qu’ils occupent provisoirement en attendant la clôture de la 11e journée lundi.



Une position qui met le MCO dans la peau du premier potentiel relégable, risquant d’ores et déjà de vivre le scénario de 2008 lorsque le vieux club de la capitale de l’Ouest a perdu sa place parmi l’élite.

Ce scénario que craint tout le monde dans les milieux du club a fait réagir plusieurs anciens joueurs des « hamraoua » en se mobilisant pour remettre le train sur rails.

C’est l’ancien attaquant vedette de l’équipe, également ancien président du MCO, Mourad Meziane, qui dirige l’initiative en question indiquant que ses anciens coéquipiers et lui espèrent apporter leur contribution dans l’opération du sauvetage du club, tout en sollicitant l’implication des autorités locales.

Pour sa part, l’ancien attaquant des « hamraoua » et de la sélection algérienne, Ali Mecabih, a déploré l’état dans lequel se retrouve l’équipe, non sans tirer la sonnette d’alarme.



« Au train où vont les choses, l’équipe risque gros. Il faut agir avant qu’il ne soit trop tard. Notre mobilisation, nous les anciens joueurs, vise à remettre le train sur les rails. Nous ne cherchons pas à occuper des postes dans le club », a-t-il souligné dans une déclaration à l’APS.

Le MCO n’a plus gagné depuis la première journée du championnat quand il était allé s’imposer sur le terrain du CS Constantine (1-0), sous la houlette de l’entraineur Azeddine Ait Djoudi. Ce dernier n’a tenu en poste que l’espace de deux mois avant de jeter l’éponge.

Le successeur d’Ait Djoudi, en l’occurrence, Moez Bouakaz, a dirigé les Oranais pendant six matchs, jusque-là, mais sans succès, puisqu’il n’a pas réussi encore à provoquer le déclic souhaité.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici