PARTAGER

L’entraîneur national, Djamel Belmadi, vient d’annoncer qu’il comptait, dans un proche avenir, injecter du sang neuf dans son effectif en prévision des éliminatoires du Mondial-2022, un challenge qui constitue, comme on le sait, sa priorité.

Ce choix est dicté, selon lui, par le fait que certains joueurs commencent à avancer dans l’âge, et aussi son désir de garder la dynamique de victoires qui ne peut être assurée que par l’intégration d’éléments ‘’assoiffés’’, capables de relancer la concurrence autour des places de titulaires.

Evidement, tout le monde en Algérie pense à un joueur comme Houssam Aouar, le talentueux milieu de terrain de l’O Lyon que les supporters des Verts souhaitent avoir parmi les Fennecs dans les meilleurs délais.




S’étant excusé au sélectionneur de l’équipe de France première de ne pas répondre à sa convocation à deux reprises précédentes, avançant comme alibi des blessures contractées avant les deux stages concernés des ‘’Bleus’’, Aouar a laissé à sa manière les portes grandes ouvertes pour porter le maillot national, tout en sachant qu’en intégrant les rangs de l’équipe de France il ne pourra jamais défendre les couleurs de la sélection de son pays d’origine.

Mais cet espoir de voir Aouar avec la bande à Belmadi pourrait bien tomber comme château de carte dès mars prochain. En effet, selon la presse française, le joueur de 19 ans devrait honorer sa première sélection avec les Bleus à l’occasion de la prochaine date FIFA.

Les copies que ce jeune de 20 ans est en train de rendre avec son club lyonnais ont ébloui le sélectionneur de France, Didier Deschamps, déterminé plus que jamais à enfin avoir ce talent dans son groupe, en prévision de l’Euro-2020.




Le coach français est certainement conforté dans sa position par l’intérêt que sont en train d’accorder les gros bras d’Europe à Aouar, à l’image de la Juventus dont on dit qu’elle s’apprête à mettre 45 millions d’euros sur la table pour s’offrir les services du milieu de terrain franco-algérien dès l’été prochain.
Aouar est aussi convoité par le grand club de la capitale française, le Paris Saint-Germain, dont le directeur sportif, Leonardo, ainsi que le président, Nasser Al Khelaïfi, sont à fond depuis quelque temps sur ce dossier un peu délicat.
Cependant, il faut prendre en compte la pression des supporters de l’OL sur leur direction pour garder encore quelques années Aouar (ils reprochent à leur club de vendre ses meilleurs joueurs chaque été) et la position, d’autre part, du joueur qui a déclaré il y a quelques jours son envie de rester au club pour participer à sa reconstruction.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here