Accueil AFRIQUE Coupe du monde tous les deux ans : La CAF pour la...

Coupe du monde tous les deux ans : La CAF pour la poursuite des discussions

0
PARTAGER

La Confédération africaine de football (CAF) a réagi mardi au projet de l’organisation de la Coupe du Monde tous les deux ans ans au lieu de l’actuel rythme quadriennal, une idée qui suscite la controverse sur la planète football, estimant important de poursuivre les discussions dans une démarche d’ouverture dans l’intérêt du monde entier.

« A ce stade, la CAF estime que le plus important est de poursuivre les discussions et les délibérations, dans une démarche d’ouverture d’esprit et avec l’objectif d’agir dans le meilleur intérêt de l’ensemble des associations membres, confédérations, joueurs et parties prenantes du monde entier », a indiqué le président de l’instance Patrice Motsepe dans un communiqué publié sur le site de la CAF.




Pour le Sud-Africain, la CAF est impliquée dans les discussions entre la FIFA, les confédérations, les associations membres, les joueurs et les autres parties prenantes concernant la tenue de la Coupe du Monde de la FIFA tous les deux ans.

 » Nous proposons que le Congrès mandate l’administration de la FIFA pour effectuer une étude de faisabilité sur les conséquences d’une organisation de la Coupe du Monde de la FIFA et de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA tous les deux ans, et sur la manière dont cela pourrait être intégré aux calendriers internationaux » a t-il souligné.

Il est suggéré que cette analyse approfondie ne se limite pas aux conséquences directes d’une organisation biennale de ces deux compétitions, mais qu’elle considère également leurs compétitions qualificatives et l’éventuelle influence positive d’une réduction du nombre de matches internationaux associée à une augmentation de l’enjeu sur le bienêtre des joueurs, ainsi que sur une augmentation de la valeur et du prestige de ces compétitions. » a-t-il préconisé.




« Nous sommes convaincus que la croissance et le succès à long terme de la FIFA, des associations membres et de toutes les confédérations sont inextricablement liés.

« Nous croyons également que les discussions et les délibérations nous permettront de trouver ensemble des solutions pour le bien du football et de nos parties prenantes sur tous les continents. » a conclu Motsepe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici