PARTAGER

C’est mardi, à partir de midi, que les Mouloudéens prendront leur vol en direction de Khartoum, via le Caire, pour y affronter, samedi prochain, El Merreikh du Soudan dans le cadre des quarts de final retour de la coupe arabe des clubs.

Un rendez-vous rêvant un caractère spécial pour les Algérois qui ne leur reste, en fait, que ce challenge arab pour sauver une saison sur laquelle leurs fans ont placé d’énormes espoirs afin de renouer avec les consécrations.



Et comme les Vert et Rouge s’étaient montrés impuissants lors du match aller se contentant d’un nul vierge, leur mission sera des plus délicates pour revenir avec le billet qualificatif au dernier carré où, en cas de qualification, affronteront les Tunisiens de l’Etoile du Sahel.

L’entraîneur Adel Amrouche, qui a réussi à tempérer, un tant soit peu, les ardeurs de la galerie mouloudéenne après la belle production des siens contre la JSK samedi dernier et conclue par un nul, espère aborder le match d’Oum Dermane avec le même état d’esprit ayant prévalu lors du « Clasico ».



En tout cas, il s’agit là du discours qu’il a prononcé à ses joueurs avant de prendre la direction de la capitale soudanaise. «On va continuer à travailler sur nos erreurs et on va tout faire pour être meilleurs à l’avenir. Face à la JSK, j’ai fait appel à des attaquants en seconde mi-temps, car j’ai senti qu’il y avait de la place pour une victoire. On va faire en sorte de garder cet état d’esprit pour aller tenir tête aux Soudanais », ne cessait de répéter l’ex-driver de la sélection libyenne à ses protégés.

Cependant, cette détermination affichée par Amrouche pour poursuivre l’aventure arabe et permettre par là même à son équipe d’entretenir toujours l’espoir de ne pas sortir encore bredouille de cet exercice, est confrontée à la guigne des blessures qui poursuit ses joueurs.



Encore une fois d’ailleurs, le Mouloudia sera amoindri par l’absence de plusieurs joueurs clés. On pense notamment à Azzi et Demmou, en défense, Amada, en milieu de terrain, et Derrardja, en attaque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here