PARTAGER

La finale retour de la Copa Libertadores entre les deux grands clubs rivaux de Buenos Aires, River Plate et Boca Juniors, se jouera à Madrid le 9 décembre, a annoncé jeudi la Conmebol, confirmant des informations annoncées un peu plus tôt à l’AFP par une source proche de l’organisation.

Initialement programmée le 24 novembre au stade Monumental de River Plate, la rencontre a été reportée en raison de l’attaque de l’autocar transportant les joueurs de Boca Juniors, quelques heures avant ce match à haute tension.



«La finale se jouera au Bernabéu le dimanche 9 (décembre)», a déclaré jeudi le président de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol), le Paraguayen Alejandro Dominguez, lors d’une conférence de presse à Asunción, pour un coup d’envoi à 20h30 dans l’enceinte du Real Madrid.

«Nous avons trouvé en Espagne la neutralité nécessaire que Conmebol recherchait. (…) Madrid abrite tout ce qui est nécessaire (pour organiser le jeu), l’Espagne est le pays qui compte la plus grande communauté argentine en dehors de l’Argentine, c’est la dixième ville la plus sûre du monde, son aéroport est celui qui possède le plus de connectivité avec l’Amérique latine.



Il existe une grande culture et tradition du football, en particulier à Madrid», a ajouté M. Dominguez. De nombreuses villes avaient été citées ou s’étaient proposées pour accueillir cette finale 100 % argentine de la plus prestigieuse compétition de clubs d’Amérique du sud, notamment Asunción, Doha, Gênes, Belo Horizonte et Barcelone avec le Camp Nou. Mardi, Alejandro Dominguez avait annoncé que «les conditions n’étaient pas réunies» pour que la finale retour se joue en Argentine, après les incidents de Buenos Aires.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here