PARTAGER

Les quatre représentants algériens dans les deux compétitions africaines interclubs de football, le CS Constantine, la JS Saoura, l’USM Bel-Abbès et le NA Husseïn-Dey, tenteront mardi et mercredi, en déplacement de poinçonner leur billet pour les 16es de finale et éviter une sortie prématurée.




En C1, le CS Constantine est appelé à sortir le grand jeu à Banjul face aux Gambiens de Gamtel pour espérer renverser la vapeur, une semaine après avoir été tenu en échec dans son antre de Chahid-Hamlaoui (0-0).

Le CSC, toujours sans entraîneur depuis le départ d’Abdelkader Amrani, démissionnaire, ne partira pas favori face à une équipe qui aura à cœur de confirmer le résultat de la première manche et du coup se qualifier au prochain tour.




Le champion d’Algérie sortant sera privé des services de Belkheir, Kacambega et Zitouni, libérés, alors que l’attaquant Belmokhtar et le gardien de but Limane sont blessés.

L’autre représentant algérien dans cette prestigieuse compétition, la JS Saoura, aura une mission moins compliquée, lui qui se rendra en Côte d’Ivoire, avantagé par sa victoire décrochée à Béchar (2-0) contre le SC Gagnoa.




Les joueurs de l’entraîneur Nabil Neghiz devront tout de même rester vigilants face à une équipe ivoirienne qui va chercher à refaire son retard devant son public. La JSS aspire à faire mieux par rapport à sa première participation dans cette épreuve, quand les gars de Béchar s’étaient fait éliminer au tour préliminaire de l’édition 2017 par les Nigérians d’Enugu Rangers (aller : 1-1, retour 0-0).




Coupe de la Confédération : l’USMBA sur du velours, jouable pour le NAHD
En Coupe de la Confédération africaine, l’USM Bel-Abbès, large vainqueur à l’aller (4-0) des Libériens de LISCR, ne devrait pas rencontrer de difficultés pour passer ce tour préliminaire, en dépit des problèmes internes vécus durant la semaine.

En effet, pas moins de huit joueurs ont boycotté le déplacement à Monrovia pour protester contre le non-payement de leurs salaires. Il s’agit du portier Ghoul, du capitaine Khali, de Legraâ, Labani, Tabti, Zouari, Seguer et Belahouel.




L’entraîneur de la formation de la «Mekerra» Youcef Bouzidi est contraint ainsi de travailler avec un groupe réduit. Enfin le NA Husseïn-Dey, vainqueur à Alger des Congolais des Diables noirs (2-0), aura bien des atouts à faire valoir, notamment sur le plan défensif, pour réussir son retour sur la scène continentale et revenir avec le billet qualificatif.




Pour rappel, la Confédération africaine de football a décidé cette année de changer la périodicité de ses compétitions interclubs pour les aligner avec le calendrier européen.

En guise de transition, la nouvelle saison a débuté en novembre pour s’achever en mai. Dès 2019, le cycle ira de septembre à mai de l’année suivante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here