PARTAGER

Le bras de fer se poursuit entre la FAF et les clubs de la division nationale amateur qui campent dans leur majorité sur leur décision de boycotter la reprise du championnat, prévue pour aujourd’hui samedi avec la tenue de la seizième journée dans les trois groupes.

La trêve aura été ainsi mouvementée dans cette division. À l’arrivée, tout le monde où presque dans ce palier est prêt à aller au bout des revendications ayant très à plusieurs volets aussi bien sur le plan financier que sportif.

Il faut dire que le fossé est en train de s’élargir de plus en plus entre les clubs en question et la première instance footballistique nationale. La réunion à laquelle a appelé le membre du bureau fédéral, Amar Bahloul, jeudi avec les représentants des clubs de la DNA, n’a d’ailleurs abouti à rien, chacune des deux parties campe sur sa position.




Après cette réunion infructueuse, ce fut au tour du président de la FAF, Kheireddine Zetchi de rentrer sur scène dans l’espoir de réussir là où son assistant à échoué. Peine perdue aussi, du moment que les décisions qu’il a prises, notamment concernant l’autorisation accordée aux clubs de remplacer leurs joueurs libérés par des éléments de moins de 23 ans activant dans des clubs des premières ligues, mais seulement à titre de prêt, a été vite rejetée par les clubs concernés.

À cet effet, le porte-parole des clubs de l’Est du pays, en l’occurrence le boss de l’US Chaouia, Abdelmadjid Yahi, n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour réserver une fin de non recevoir aux résolutions du président de la FAF.

« Nous campons toujours sur notre décision de boycotter le championnat tant que nos revendications ne sont pas satisfaites. Pour votre information, les licences de toutes les équipes de l’Est du pays sont en ma possession en ma qualité de porte-parole des clubs de cette région, pensionnaires de la division amateur.




Pas plus tard que ce matin d’ailleurs, j’ai récupéré les licences des joueurs du MO Constantine et de l’USM Khenchela. La dernière décision du président de la FAF concernant la possibilité pour nos clubs d’engager des joueurs des équipes des moins de 23 ans des deux premiers paliers au cours de l’actuel mercato hivernal ne nous arrange pas. Elle est tout simplement rejetée. Donc, on n’a nullement l’intention de faire machine arrière à ce propos », a-t-il déclaré.

La choses pourraient empirer davantage dans ce registre, puisque même les clubs de l’inter-ligues ont l’intention de se joindre au mouvement de contestation des clubs de la division nationale.

Cela se passe au moment où la Ligue nationale du football amateur a maintenu pour aujourd’hui les rencontres de la seizième journée, tout en prévenant d’appliquer la réglementation en vigueur sur tous les clubs qui ne se présentent pas sur le terrain.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here