PARTAGER

Le défenseur international algérien du Betis Séville (Espagne), Aïssa Mandi, a exprimé ses inquiétudes par rapport à la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), tout en soulignant qu’il ne pensait pas actuellement au football.

« On se demande combien de temps on va s’entraîner seul. Mais on s’inquiète surtout de la situation. Il y a beaucoup de cas en Espagne, en France, mais aussi en Algérie, j’ai de la famille en Algérie et le virus s’étend rapidement au pays. Actuellement, je ne pense pas trop au football, mais plus à ma famille en France et en Algérie », a indiqué Mandi dans une vidéo diffusée samedi soir sur le site de France Football.




A l’instar des autres championnats européens, la Liga espagnole est suspendue depuis quelques semaines en raison du Covid-19 qui est en train de faire des ravages en Espagne avec plus de 12.000 morts. « Je suis inquiet pour tout le monde, mais surtout pour l’Espagne et la France car c’est là où se trouve ma famille. En ce moment, le football n’est pas le plus important. On s’inquiète de ce qui va se passer », a-t-il ajouté.




Avant de conclure : « J’essaye de profiter de ma famille, pour rester positif. C’est un moment difficile pour tout le monde, en Espagne mais aussi en France, où il y a de nombreux cas. Je suis inquiet pour tout le monde ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here