Accueil LES VERTS Abder Ramdane, entraîneur-adjoint d’Amiens SC : «Belmadi a permis à l’Algérie de...

Abder Ramdane, entraîneur-adjoint d’Amiens SC : «Belmadi a permis à l’Algérie de jouer à l’européenne»

PARTAGER

L’entraîneur-adjoint d’Amiens SC (France), Abder Ramdane, n’a pas tari d’éloges sur le sélectionneur algérien Djamel Belmadi, estimant qu’il avait permis aux «Verts» de jouer «à l’européenne».

«Il a réussi à faire que chaque joueur donne 120% physiquement, mentalement et techniquement. Cette envie de gagner à tout prix, j’ai trouvé ça remarquable. C’est rare de voir une équipe africaine jouer comme une équipe européenne», a-t-il indiqué dans un entretien accordé à France Football. Adjoint de Luka Elsner à Amiens, Abder Ramdane (46 ans), ancien attaquant, s’est reconverti en entraîneur en 2006.




Il revient sur la dernière Coupe d’Afrique des nations (CAN-2019), remportée par l’Algérie en Egypte. «Dès le début de la CAN, on comprend qu’elle peut aller au bout. J’ai vu que tactiquement, elle était très bien en place. Ça ne faisait pas n’importe quoi. Puis le talent a fait la différence, même si au Sénégal, il y en avait aussi. Mais l’envie, la discipline et surtout l’organisation tactique ont permis logiquement à l’Algérie de gagner cette CAN. Ils ont joué comme des Européens, pas comme des Africains, et ça a fait une grande différence», a-t-il ajouté.




Avant d’enchaîner à propos de la marge de progression de l’équipe nationale : «Il y a une ossature avec des joueurs qui arrivent à leur zénith. Il n’y a aucune raison qu’elle ne puisse pas continuer sur la même dynamique. Si elle arrive à se qualifier pour la Coupe du monde au Qatar, elle a le potentiel pour peut-être enfin passer cette fameuse barrière des quarts de finale qu’aucune sélection africaine n’a pour l’instant réussi à franchir». Le N.2 de la barre technique d’Amiens a, par ailleurs, montré ses ambitions de rejoindre un jour une sélection.




«Oui, pourquoi pas. La sélection, c’est la Rolls Royce du football. On a la chance de faire travailler les meilleurs joueurs d’un pays. C’est un exercice excitant de pouvoir faire collaborer tous les talents en même temps.

C’est ce qu’a réussi à faire Djamel Belmadi avec l’Algérie. Je trouve que c’est exceptionnel et qu’on n’en a pas assez parlé», a-t-il conclu. 18e et avant-dernier au classement au moment de la suspension définitive de la Ligue 1 française en raison de la pandémie de coronavirus, Amiens est relégué en Ligue 2 en compagnie de Toulouse.