PARTAGER

Après une première partie de saison qu’il a effectuée sur la lancée des précédents exercices, le gardien de but Mohamed Lamine Zemamouche est en train de vivre une phase retour des plus cauchemardesques.

Outre ses blessures à répétition, il semble bien qu’entre lui et la direction de son club l’USMA le courant ne passe plus. On sait d’ailleurs que l’ex-portier international, qui est passé d’une grande carrière en sélection, avait tout tenté pour rejoindre un club saoudien lors du mercato hivernal, mais il a buté sur le veto de ses dirigeants.




Depuis, Zemamouche a perdu beaucoup de ses qualités, non sans irriter au plus haut point les supporters de son équipe qui lui avaient même imputé la responsabilité de l’élimination de leur team en coupe d’Algérie face à l’ESS.

Le gardien de but, qui se soigne actuellement d’une blessure au genou, n’a pas l’intention d’aller jusqu’au bout de son contrat qui expirera en 2020. Il compte rencontrer les dirigeants une fois la saison achevée pour demander sa lettre de libération.




Le natif de Mila est prêt à renoncer à plusieurs salaires pour partir. En plus de son désir de tenter une aventure au Golfe, plus précisément en Arabie saoudite, Zemamouche n’est plus à l’aise comme avant à l’USMA, à cause de certains proches du club qui ont tout fait cette saison pour salir son image vis-à-vis des supporters.

Certains fans manipulés lui ont fait endosser également la défaite face au MCA, une attitude qui l’a beaucoup affecté, lui qui a pourtant donné le meilleur de lui-même depuis qu’il a rejoint l’USMA en 2003.




Il faut dire que Zemmamouche a contribué énormément aux sacres de son équipe durant les 15 dernières années, avec un titre de champion arabe en 2013, sans oublier une finale de LDC perdue contre le TP Mazembe en 2015.

Il avait reçu l’été passé une offre intéressante du club saoudien d’Al Shabab, mais la direction usmiste avait refusé de le libérer du fait que le club était engagé sur 4 fronts. L’autre club saoudien d’Ohod avait tenté de l’engager au mois de janvier passé, mais à la dernière minute, le transfert est tombé à l’eau.




À 34 ans Zemamouche veut rejoindre l’Arabie saoudite, surtout qu’il ne manque pas de propositions. Pour lui, c’est le moment où jamais de tenter une aventure dans un club saoudien et terminer ainsi sa carrière en beauté.

Le gardien de but des Rouge et Noir a indiqué récemment : « Je pense qu’il est temps pour moi de changer d’air, de voir un autre championnat et surtout de vivre d’autres sensations. ». Parviendra-t-il cette fois-ci à convaincre ses dirigeants de le laisser partir ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here