PARTAGER

Lors d’une réunion que vient de tenir le président et propriétaire de l’USMA, Ali Haddad, avec le directeur général du club, Abdelhakim Serrar, ce dernier s’est vu renouvelé la confiance du patron de l’ETRHB, malgré les deux éliminations de l’équipe en coupe arabe et en coupe de la CAF au cours de la première partie de la saison.

Ainsi, Haddad a conforté Serrar dans ses fonctions, tout en lui demandant de faire le maximum pour bien gérer la seconde phase de la saison qui s’annonce difficile. Haddad a fait savoir que l’USMA doit retrouver la Ligue des champions africaine dès septembre prochain et qu’il est indispensable de remporter au moins un titre.



Sur un autre plan, il a mis la pression sur le coach Froger, convoqué lui aussi pour cette réunion, en lui expliquant que l’équipe doit retrouver son équilibre et surtout gagner et plaire. Il estime que la direction a mis tous les moyens à la disposition du club pour qu’il arrive à atteindre les objectifs tracés.

Le boss usmiste a demandé au technicien français d’améliorer les résultats et le rendement de l’équipe. Dans la foulée, l’homme fort des Rouge et Noir a affirmé qu’il n’était pas content du rendement de l’équipe, malgré sa première place au classement général. Il s’est dit notamment déçu par la gestion des cas d’indiscipline relevés au sein de l’équipe.



Il a demandé, çà ce propos, au DG du club d’établir une nouvelle organisation pour sanctionner les joueurs qui ne respectent pas le règlement intérieur. Dorénavant, de lourdes sanctions financières seront infligées aux joueurs indisciplinés mais qui peuvent par contre être convoqués pour les matches.

Pour Haddad, la mise à l’écart d’un joueur sanctionné financièrement n’est pas nécessaire. Cette mise au point a été rendue nécessaire après que l’affaire du joueur Chafaï ent pris une autre tournure.



L’ex-défenseur central international ne participe plus aux rencontres de son équipe à cause de la détérioration de ses rapports avec son entraîneur. Haddad a appelé le joueur à respecter les décisions de son coach, avant de demander à Froger de ne plus faire une fixation sur Chafaï et qu’il est temps d’enterrer la hache de guerre.

La direction usmiste compte proposer à Chafaï la prolongation de son contrat dans les prochains jours. Haddad ne veut pas se séparer de l’enfant de Bab El Oued que plusieurs clubs de l’élite sont prêts à engager dès la fin de saison qui coïncident avec l’expiration de son contrat avec les gars de Soustara.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here