PARTAGER

L’attaquant international algérien Abderrahmane Meziane, dont le transfert vers la formation émiratie d’Al-Aïn a échoué, restera finalement dans son club actuel de l’USM Alger qu’il retrouvera ce dimanche, a annoncé le Directeur sportif Abdelhakim Serrar.

« Le transfert de notre attaquant Abderrahmane Meziane vers le club émirati d’Al-Aïn a échoué, et c’est un mal pour un bien, car il s’agit d’un joueur cadre que nous sommes heureux de récupérer », a indiqué le responsable de l’actuel leader du Championnat de Ligue 1, ajoutant que Meziane « sera probablement d’un apport considérable pour l’USMA dans la dernière ligne droite du parcours ».



« Meziane sera de retour à Alger dès dimanche (3 février), mais puisqu’il sera probablement fatigué du voyage, il ne sera pas aligné lors de la prochaine journée de championnat contre le MO Béjaïa », a précisé Serrar, ajoutant que « le retour à la compétition de cet attaquant devrait se faire lors du match suivant », contre l’USM Bel-Abbès.

Le transfert de Meziane (25 ans) vers un club du Golfe est le deuxième à capoter en l’espace de seulement quelques jours à l’USMA, car même le gardian international Mohamed Amine Zemmamouche (33 ans) était bien parti pour rejoindre la formation saoudienne d’Ohod, sous forme d’un prêt de quatre mois, avant de se voir obligé de terminer la saison avec les Rouge et Noir.



« C’est Zemmamouche qui avait demandé à rejoindre le club d’Ohod et la direction de l’USMA était d’accord pour le laisser partir. Malheureusement, les choses ont pris du temps et les délais pour concrétiser ce transfert ont fini par être dépassés », a expliqué Serrar, ajoutant, là-encore, que « c’est un mal pour un bien, car l’USMA se réjouit de pouvoir terminer la saison avec son gardien international » dont l’apport sera probablement considérable dans la course au titre.

Revenant sur le cas Meziane, Serrar a expliqué que le club d’Al-Aïn espérait l’engager pour remplacer son attaquant brésilien qui devait être transféré au Portugal.



Mais puisque ce transfert a finalement capoté, Al-Aïn a renoncé au recrutement de l’Usmiste.

Concernant un éventuel désaccord entre lui et le président du club Rabah Haddad, à propos du transfert d’Abderrahmane Meziane vers le club d’Al-Aïn, Serrar a affirmé qu’il ne s’agit que de « commérages malveillants », car lui et le président Haddad sont liés « comme les doigts d’une seule main », faisant que toutes leurs décisions « fassent l’unanimité », a-t-il encore assuré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here