PARTAGER

Selon certaines indiscrétions, la famille Haddad se prépare à lâcher l’USMA. Faisant l’objet de poursuites judiciaires, le premier responsable du club, Ali Haddad, incarcéré actuellement à la prison d’El Harrach, a délégué son frère Rebouh, interdit à son tour de quitter le territoire national, pour entamer les négociations avec des hommes d’affaires qataris qui souhaiteraient reprendre l’actuel leader de la Ligue 1.

Une première réunion dans ce registre a été tenue samedi, en attendant de poursuivre les pourparlers dans les prochains jours. Cela se passe au moment où les joueurs sont pris de panique, surtout qu’ils n’ont pas été régularisés depuis un bon bout de temps.




Cette situation n’est certainement pas étrange à l’enchainement des défaites par les Rouge et Noir qui viennent de concéder leur troisième contre-performance de rang, cette fois-ci dans leur jardin préféré du stade de Bologhine face au CRB. Cet échec est venu confirmer la baisse de régime de l’équipe qui est sur une courbe descendante depuis son revers contre le PAC.

Malgré le départ de l’entraîneur Thierry Froger, le déclic n’a pas eu lieu contre le Chabab dans un derby ouvert qui a été prolifique en buts, mais le CRB, plus réaliste et mieux inspiré, a su faire la différence et empocher une précieuse victoire. L’USMA a perdu le match en 1re mi-temps où elle s’est fait piéger par un adversaire appliqué et mieux concentré.

La défense des Rouge et Noir a montré une grande fébrilité lors du 1er half, ce qui a permis aux Belouizdadis d’inscrire 3 buts. Certes, en seconde période les Usmistes étaient mieux organisés et dominateurs, réussissant à réduire le score et à bousculer leur adversaire mais ils n’ont pas pu égaliser, s’inclinant encore une fois, au grand dam de leurs supporters.




Cette défaite va plonger l’équipe dans le doute à 5 journées de la fin du championnat. Il est vrai que l’absence de Zemmamouche, Chafaï et Ibara a pesé dans le match mais ça ne justifie aucunement cet échec, surtout que l’équipe a joué sur son terrain et devant son public.

Les joueurs ont manqué d’agressivité et de combativité, ce qui prouve qu’il y a un malaise dans le groupe. Pour une équipe qui vise le titre, ces échecs répétitifs ne vont pas l’aider à gérer le reste du parcours dans la sérénité.

Les Rouge et Noir devront vite retrouver leurs fondamentaux s’ils veulent engranger un maximum de points lors du sprint final du championnat et finir la saison sur la plus haute marche du podium. L’USMA qui est installée actuellement en tête du classement de la Ligue 1avec 45 points, n’est pas à l’abri d’un retour de la JSK et du PAC.




Les Rouge et Noir auront à gérer un calendrier difficile, à commencer par un déplacement périlleux, lors de la 26e journée, à Sétif pour y affronter l’ESS, ensuite, lors de la 27e journée, l’USMA accueillera l’OM, un adversaire qui lutte pour sa survie.

Les coéquipiers de Meftah se déplaceront lors de la 28e journée à Tizi Ouzou pour donner la réplique à la JSK. Lors de la 29e journée, le club de Soustara recevra le MCO à Bologhine, avant de clôturer la saison par un déplacement à Constantine pour se mesurer au CSC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here