PARTAGER

Le directeur général de l’USM Alger, Abdelghani Haddi, a indiqué mardi que la direction est « toujours en discussions » avec l’éventuel futur entraîneur étranger », soulignant qu’il restait quelques détails à régler avant de dévoiler son identité.

« Les discussions sont toujours en cours avec un entraîneur étranger, pour diriger l’équipe la saison prochaine. Il reste quelques détails à régler pour pouvoir annoncer son arrivée d’une manière officielle. Pour le moment, nous préférons ne pas en dire plus par souci de préserver le cachet confidentiel des négociations », a indiqué à l’APS le DG du club algérois.




Invité à intégrer le futur staff technique de l’équipe, l’actuel entraîneur de l’USMA Mounir Zeghdoud, successeur de Dziri Billel en mars dernier, a refusé la proposition qui lui a été faite par la direction.

« Sur le plan contractuel, Zeghdoud occupe toujours le poste d’entraîneur jusqu’à la fin de la saison. En tant qu’ancien joueur qui avait marqué son passage à l’USMA, nous lui avons proposé l’idée de faire partie de la composante du futu r staff technique, mais il refusé pour des raisons personnelles. Nous respectons son choix », a-t-il ajouté.




S’agissant des dernières informations concernant la  » libération » du défenseur Mohamed Rabie Meftah, considéré comme l’un des tauliers de l’effectif, Abdelghani Haddi a tenu à apporter des précisions.

« Meftah est en fin de contrat, il n’a pas été libéré. Seulement, la direction ne l’a pas invité à prolonger son bail, je le considère comme un joueur qui a admirablement marqué son passage à l’USMA, il n’a jamais failli à sa mission en mouillant son maillot à chaque fois. Mais, le mouvement arrivées – départs fait partie de la vie d’un club, c’est une histoire de destin ».

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here