PARTAGER

L’entraîneur de l’USM Alger Mounir Zeghdoud, a laissé planer le douter sur son avenir, ouvrant la porte à un éventuel départ à la fin de la saison.

« J’ai signé un contrat jusqu’à la fin de la saison. Maintenant, si la direction décide d’engager un nouvel entraîneur en vue du prochain exercice, je serai obligé de quitter le club. Je refuse l’idée d’occuper le poste d’adjoint « , a indiqué à l’APS Zeghdoud.

Ancien joueur du club algérois, Mounir Zeghdoud (49 ans) a repris la barre technique de l’USMA en mars dernier, en remplacement de Dziri Billel, démissionnaire à l’issue de la défaite concédée dans le derby algérois face au MC Alger (1-0).

L’ensemble des compétitions sportives, dont la Ligue 1 de football, sont suspendues depuis le 16 mars jusqu’au 13 juin, en raison de la pandémie du nouveau coronavirus (COVID-19). Réuni dimanche, le Bureau fédéral de la fédération algérienne (FAF) a décidé de reprendre le championnat dès la levée du confinement.

« J’étais clair dès le début avec Anthar Yahia (nouveau directeur sportif, ndlr) sur ce point. L’USMA est ma deuxième famille, j’ai porté son maillot en tant que joueur, et j’ai entamé ma carrière d’entraîneur chez les jeunes en 2011. Toutefois, je ne veux pas reculer sur le plan professionnel, d’autant que je suis capable de diriger seul la barre technique », a-t-il ajouté.

Avant la suspension de la compétition, l’USMA, dont la majorité des actions ont été cédées par le Groupe Serport, occupait la 9e place au classement avec 29 points.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here