PARTAGER

Le co-entraîneur algérien de l’AF Bobigny (National 2 française/Div.4), Himed Hamma, a repoussé une offre de l’USM Alger pour diriger son futur centre de formation. «L’USMA est mon club de coeur que je suis depuis tout petit, mon père habite à dix minutes du stade et j’y ai effectué un bref passage comme joueur en 1999-2000.

C’était un beau projet et j’ai bien pesé le pour et le contre. Après réflexion, j’en suis arrivé à la conclusion que les conditions n’étaient pas réunies pour que j’accepte», a indiqué Himed Hamma, dans des propos diffusés dimanche soir par Le Parisien.




Désigné au poste de directeur sportif de l’USMA pour un contrat de trois ans, l’ancien capitaine de l’équipe nationale, Antar Yahia, est en train de ratisser large pour restructurer le club, dont le nouvel actionnaire majoritaire, le groupe Serport, compte mettre le paquet en vue de la saison prochaine. «J’ai 4 enfants et ma vie de famille est très importante.




A Bobigny, j’ai aussi construit une belle relation avec mon président. Je suis un jeune coach (40 ans, ndlr), c’était ma première expérience en seniors et je voulais continuer le travail entrepris ici. On va avoir pas mal de départs et je ne voulais pas, non plus, mettre le club dans la difficulté en partant au mois de juin», a-t-il expliqué.




La saison prochaine, Himed Hamma sera toujours sur le banc de Bobigny avec l’entraîneur Abbès Ousfane. Pour sa première année à ce niveau, le club, malgré des moyens limités, a terminé sur le podium (3e) du groupe A de National 2 derrière les ogres SC Bastia (promu en National) et Sedan.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here