PARTAGER

La direction de l’USM Alger a annoncé mercredi que « la justice a été rassurante cette semaine » quant à un « traitement rapide » de son dossier, en espérant que cela permettra de « débloquer rapidement » ses comptes bancaires, qui avaient été gelés au début de l’été, après l’emprisonnement pour six mois du propriétaire du club Ali Haddad, poursuivi pour faux et usage de faux.

« La justice a rassuré le club cette semaine qu’elle est en train de traiter sérieusement son dossier, et nous espérons que cette affaire connaisse un dénouement rapide, pour que l’USMA retrouve enfin sa sérénité » a indiqué la direction du club champion d’Algérie en titre dans un communiqué.

Propriété de l’Entreprise de travaux publics ETRHB, dont le Président-Directeur Général Ali Haddad a été emprisonné au début de l’été pour faux et usage de faux, l’USMA avait subi de plein fouet les répercussions de cette situation, en voyant notamment ses comptes bancaires gelés jusqu’à nouvel ordre.




Ainsi, privé de liquidités, le club a éprouvé de grandes difficultés, aussi bien pour assurer ses déplacements en Ligue des champions d’Afrique que pour régulariser la situation financière de ses salariés, y compris les joueurs qui se sont lancés dernièrement dans un mouvement de contestation.

Le champion d’Algérie en titre affrontera les Kenyans de Gor Mahia dimanche soir au stade Mustapha Tchaker de Blida en match aller des seizième de finale de la Ligue des champions. La manche retour aura lieu le 29 septembre à Nairobi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here