PARTAGER

Le directeur général de l’USM Alger, Abdelhakim Serrar, victime d’un malaise cardiaque il y a quelques jours mais qui s’en remet très bien, vit ses dernières semaines à la tête du club de Soustara, selon des indiscrétions au sein de l’actuel leader de la Ligue 1 et qui se dirige droit vers un huitième trophée dans cette compétition.

L’enfant de Sétif devrait quitter le club algérois à la fin de l’actuel exercice, surtout au vu de la situation financière difficile qui le secoue, mais aussi en raison de la série d’échecs qu’il a consommés depuis le début de la saison.




Serrar, qui a été recruté pour tenter de mener l’USMA vers un titre continental, a failli à sa mission, et le club est également sorti en huitièmes de finale de la Coupe arabe des clubs ainsi qu’en quarts de finale de la Coupe d’Algérie.

Il s’est même mis en difficultés dans la course au titre après une série de contre-performances, alors qu’il comptait une avance confortable à l’issue de la phase aller sur ses poursuivants immédiats.

Lors de l’assemblée générale, tenue il y a quelques temps, le responsable usmiste avait évoqué la situation qui prévaut au sein de son club et a assuré que les choses ne vont pas dans le sens souhaité.




«Le club vit une situation exceptionnelle. Financièrement, l’USMA est au bord de l’asphyxie, mais nous essayons de trouver des solutions. Il faut assainir la situation des joueurs, mais aussi trouver des ressources pour gérer le quotidien du club», a-t-il indiqué.

Serrar a révélé à ses proches qu’il songe quitter le club algérois à la fin de l’actuel exercice et souhaite le faire en remportant le titre qui est entrain de tendre les bras aux Usmistes. L’ex-président de l’ES Sétif serait annoncé de retour aux commandes du club de ses premiers amours, surtout que Hamar est sur le point de quitter le club de Aïn El-Fouara.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here