Accueil LES VERTS Une victoire éclatante

Une victoire éclatante

0
PARTAGER
Une victoire éclatante

La sélection nationale a atomisé son homologue Djiboutienne (8-0), en match disputé jeudi soir au stade Mustapha Tchaker de Blida, pour le compte de la première journée des qualifications de la Coupe du monde 2022.

Un large succès, obtenu avec l’art et la manière malgré le mauvais état de la pelouse, et qui a permis aux poulains du coach Djamel Belmadi de s’emparer provisoirement de la tête de leur groupe, a égalité de points avec le Burkina Faso, mais avec un meilleur Goal-average : +8 contre +2 pour les Etalons.

Les Verts ont réussi à ouvrir la marque dès la cinquième minute de jeu, grâce à Islam Slimani, qui avait placé une belle tête croisée au point de pénalty, après centre millimétré du capitaine Ryad Mahrez (1-0).



Vingt minutes plus tard, au terme d’une belle action collective, ce même Slimani a hérité d’une balle en cloche à l’intérieur des 18 mètres et a décoché un tir instantané, que le gardien adverse a repoussé in extremis sur son poteau droit.

Malheureusement pour ce dernier, le ballon n’est pas allé bien loin, revenant même sur l’avant-centre de l’Olympique Lyonnais, qui l’a immédiatement catapulté d’une tête à bout portant.

Le cuir semblait prendre la direction des filets, mais le défenseur Mohamed Batio l’a sorti volontairement de la main, ce qui a généré une double sanction pour le Djibouti, car outre le carton rouge brandit au visage de ce joueur, l’arbitre Camerounais a accordé un pénalty aux Verts.



C’est Islam Slimani qui s’est chargé de l’executer, ajoutant le deuxième but algérien dans ce match, à la 24′, avant que le latéral gauche Ramy Bensebaïni ne rajoute un troisième but, environ deux minutes plus tard.

En effet, suite à un joli débordement de Youcef Belaïli sur l’aile gauche, le jeune Constantinois a hérité d’une belle passe en profondeur, et sans se poser de question, il a décoché un joli tir croisé, qui est allé se loger directement dans le coin opposé.

Le sélectionneur de Djibouti (182e au classement FIFA), le Français Julien Mette avait assuré qu’il venait à Blida avec l’objectif de prendre un point, mais son équipe s’est finalement révélée trop faible pour rivaliser avec les champions d’Afrique en titre.



Le match a été à sens unique, à tel point que le gardien algérien, Raïs Wahab M’Bolhi, n’a eu aucun arrêt à faire pendant pratiquement toute la rencontre. D’ailleurs, c’est à peine s’il a touché le ballon une ou deux fois, sur l’ensemble des 90 minutes.

La domination des Verts s’est poursuivie avec la même intensité, permettant à Belaïli et Mahrez de se procurer une belle occasion chacun pendant les cinq minutes qui ont suivi. La première d’un lobe, sorti in extremis par le gardien en corner (28′) et la seconde sur un coup franc direct, qui a été bien capté par portier Djiboutien.

A la 38′, et suite à une belle action collective des Verts, Bounedjah a hérité d’une belle passe en profondeur et s’est présenté seul devant le gardien adverse, qui l’a crocheté de manière illicite dans le carré des 18 mètres.



L’arbitre Camerounais n’a pas hésité un seul instant et a sifflé un deuxième pénalty en faveur des Verts, et c’est Bounedjah qui s’est lui-même fait justice (4-0).

Un score lourd qui n’a pas tempéré l’ardeur des Algériens pour autant, puisqu’ils sont revenus tout aussi incisifs après la pause, comme en témoigne ce nouveau but d’Islam Slimani, inscrit dès la 46′ minute de jeu.

En effet, à l’image de sa sélection nationale, le buteur Lyonnais était vraiment déchainé ce jeudi soir, car même après avoir réussi le coup du chapeau, il a continué à se surpasser.

Des efforts qui n’ont pas été vains, puisque cet abattage a permis à Slimani d’inscrire un quatrième but personnel dans ce match, et son 35ème sous le maillot vert de la sélection, ce qui le ramène désormais à seulement une longueur du record d’Abdelhafid Tasfaout, qui compte 36 buts en sélection.



Ce quatrième but de l’ancien Belouizdadi a été inscrit d’une tête rageuse au point de pénalty, après un centre tendu du côté gauche, admirablement bien brossé par Youcef Belaïli (6-0).

Même le capitaine Ryad Mahrez a participé aux festivités, en venant planter sa propre banderille à la 66′. Un but dans lequel le Mancunien ne devait rien à personne, puisqu’il s’est lui-même joué de la défense adverse, avant de tromper le gardien d’un tir croisé, qui est allé se loger dans le coin opposé.

A ce moment là, l’addition était déjà relativement salée, et les Verts auraient pu s’en contenter, mais ils ont préféré « respecter l’adversaire » en continuant à attaquer avec la même hargne, et la même vitalité.

Des efforts qui ont permis au jeune Zerrouki d’ajouter un huitième et dernier but, d’un tir bien placé à l’entrée des 18 mètres, après une balle mal renvoyée par la défense adverse (68′).



Les rentrée en jeu d’Andy Delort, Adem Zorgane et surtout Saïd Benrahma ont eu pour effet de maintenir le rythme de la rencontre à un niveau élevé pendant le dernier quart d’heure, pendant lequel la fatigue semblait avoir commencé à gagner les Slimani et Mahrez, mais le score est resté inchangé.

La sélection algérienne enchaine ainsi un 28e match consécutif sans défaite, ce qui représente un record.

Dans l’autre match de ce Groupe « A », disputé un peu plus tôt dans l’après-midi à Marrakech (Maroc), le Burkina Faso avait difficilement dominé le Niger (2-0).

En effet, le succès des Etalons avait tardé à se dessiner, car la sélection du Niger avait admirablement bien résisté, et pendant une bonne partie de la rencontre, avant de s’effondrer devant Traoré, qui avait ouvert le score sur pénalty à la 76′, avant que son coéquipier Konaté ne double la mise à la 79′.



Grace à un meilleur goal-average (ndlr, +8 contre +2) c’est la sélection algérienne qui prend provisoirement la tête de ce Groupe « A », devant le Burkina Faso (2e), et le Niger (3e), au moment où Djbouti ferme la marche (4e), avec zéro point au compteur.

Lors de la prochaine journée, prévue le 7 septembre courant, l’Algérie ira au Maroc, pour y défier le Burkina Faso, alors que le Djibouti sera opposé au Niger.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici