PARTAGER

Manchester City va-t-il devoir s’asseoir sur deux Ligues des champions ? Le Tribunal arbitral du sport annoncera d’ici la mi-juillet si le club est sanctionné et exclu de toute compétition européenne pour les deux prochaines saisons. Le club avait fait appel auprès du TAS après la décision de l’UEFA.

Le Tribunal arbitral du sport annoncera autour du 13 juillet si le club anglais de Manchester City est ou non exclu pour deux ans des Coupes d’Europe, a-t-on appris jeudi après de l’institution basée à Lausanne. « La sentence finale sera rendue au cours de la semaine du 13 juillet », a indiqué à l’AFP Matthieu Reeb, le directeur général (bien directeur général) du TAS.




L’institution a étudié pendant trois jours, début juin, par visioconférence, l’appel du club anglais qui conteste son exclusion des Coupes d’Europe par l’UEFA pour non-respect du fair-play financier. La confédération européenne a infligé une amende de 30 millions d’euros à City, qu’elle accuse d’avoir surévalué ses revenus publicitaires portant sur la période 2012-2016.




Les pertes financières encourues par une absence de la scène européenne dépasseraient largement les 100 millions d’euros par an et ne seraient pas sans conséquences sur le train de vie du club anglais, d’autant que la Ligue des champions fait office de vitrine pour les propriétaires émiratis de City. Mais la sanction, si elle était confirmée, n’empêcherait pas les Citizens de poursuivre leur parcours en Ligue des champions pour la saison 2019-2020, arrêtée pour cause de coronavirus au stade des huitièmes de finale retour mais qui doit reprendre en août.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here