PARTAGER

Beaucoup d’encre a coulé sur le probable transfert de l’international algérien, Mohamed Salim Farès au club italien, Torino. Mais, dans des déclarations à Sky Sports, le directeur sportif de Turin, David Vanity, a déclaré que « Farès est un bon joueur, mais la discussion sur son recrutement est reportée ».

Le responsable sportif de Turin a ajouté que : « La plus importante priorité pour nous, aujourd’hui, est d’atteindre les 40 points et de veiller à ce que nous restions parmi les clubs de l’élite du Calcio ».




Récemment, la presse italienne a rapporté que Spal, le club employeur de l’arrière gauche algérien, aurait refusé une première offre du Torino pour le recrutement de son défenseur international algérien Mohamed Farès.

“Les responsables du Torino veulent boucler ce dossier le plus vite possible pour barrer la route à la concurrence, car parfaitement conscients qu’ils ne sont pas les seuls à s’intéresser au recrutement de Mohamed Farès”, a écrit le journaliste italien et expert en mercato, Gianluca di Marzio, sur son site.




Mais “les dirigeants de la Spal savent qu’ils gagneraient à patienter encore un peu avant de céder leur joueur, car une meilleure offre pourrait se présenter à eux au cours des prochaines semaines”, a-t-il ajouté.

Farès (24 ans), ancien latéral gauche des Girondins de Bordeaux avant de rejoindre l’Italie, d’abord à l’Hellas Vérone puis la Spal, ne manque pas d’offres depuis la Coupe d’Afrique des nations-2019, remportée par les Verts en Égypte.




L’international algérien était sur le point de signer à l’Inter Milan avant de contracter une grave blessure au genou qui l’avait empêchée de rejoindre la Lombardie.

Mais selon la presse italienne, l’Inter serait revenu à la charge pour son recrutement, alors que la Fiorentina serait également sur ses traces. Son actuel entraîneur, Luigi Di Biagio, vient de l’encenser notamment pour sa polyvalence, en le qualifiant de joueur “capable d’évoluer à n’importe quel poste”, passant notamment de défenseur latéral à ailier, tout en gardant le même apport positif pour l’équipe».

Il est important de savoir que Mohamed Farès quitterait très probablement Spal puisque la direction n’aurait pas l’intention de bloquer l’arrière gauche algérien dont le contrat arrive à expiration en juin 2022.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here