Accueil AFRIQUE Togo-Algérie : La pelouse du stade de Lomé fait peur

Togo-Algérie : La pelouse du stade de Lomé fait peur

0
PARTAGER

Le pelouse en synthétique du stade municipal de Lomé, théâtre dimanche du match Togo – Algérie (17h00, algériennes) comptant pour la 5e journée (Gr.D) des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019, sera une arme à double tranchant pour les joueurs du sélectionneur national Djamel Belmadi.

L’état de la pelouse, qualifiée de déplorable, qui a souvent handicapé les Togolais face à leurs adversaires dans ces qualifications (1-1 face à la Gambie et 0-0 face au Togo), devrait être un atout inattendu pour les Verts dans la quête d’un résultat qui leur permettra de composter leur billet pour la phase finale au Cameroun.




Le sélectionneur des « Eperviers » le Français Claude Leroy a longuement contesté jeudi l’état de cette pelouse : « Le terrain est impraticable pour développer un football moderne. C’est inadmissible qu’on puisse aujourd’hui évoluer sur une pelouse avec une gomme de pneus usés, ce qui va nous handicaper et provoquer même des maladies dermatologiques notamment pour les gardiens de but », a-t-il déploré à la presse.

Les joueurs de l’équipe nationale, dont la majorité évoluent dans les plus grands championnats européens, vont devoir ainsi faire face à deux adversaires dimanche : le Togo et la pelouse. Ce qui suscite encore plus les interrogations est que ce stade n’est pas doté d’un espace d’échauffement pour les remplaçants.





« A l’issue des qualifications de la CAN-2019, nous allons entamer celles du Mondial-2022. Nous devons penser dès maintenant pour déménager de ce stade et opter pour une enceinte plus adéquate. La CAF est appelée à imposer les pelouses en gazon naturel dans ses différentes compétitions », a jouté Leroy.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici