Accueil LIGUE 1 NEWS Si Tahar Cherif El Ouezzani, entraîneur du RC Relizane : «On a...

Si Tahar Cherif El Ouezzani, entraîneur du RC Relizane : «On a vraiment ras-le-bal des problèmes récurrents»

0
PARTAGER

Le staff technique du RC Relizane et à sa tête l’entraîneur Si Tahar Cherif El Ouezzani, boude son équipe depuis deux jours et envisage sérieusement de jeter l’éponge, a-t-on appris jeudi de l’un de ses membres.

« On a vraiment ras-le-bal des problèmes récurrents qui marquent le quotidien du club depuis l’intersaison. Nous avons tant bien que mal résisté à tous ces problèmes, mais l’indifférence de la direction nous oblige aujourd’hui à lâcher du lest », a déclaré à l’APS, l’entraîneur adjoint, Sebbah Benyagoub.




« Ce n’est pas uniquement le fait de n’avoir pas été payés depuis cinq mois qui a motivé notre attitude, car plusieurs autres dysfonctionnements perdurent au club, rendant très délicate notre mission et menaçant sérieusement l’avenir de l’équipe parmi l’élite », a-t-il ajouté.

Désigné à la tête de la barre technique du « Rapid » l’été dernier, Cherif El Ouezzani a fait appel à ses anciens camarades au MC Oran, Sebbah Benyagoud et Abdellah Bouabdellah pour l’assister dans sa nouvelle mission. Ils ont néanmoins débuté en retard la préparation d’inte

rsaison en raison des difficultés rencontrées pour arrêter leur effectif après le départ de plusieurs joueurs de l’exercice passé et les entraves pour effectuer l’opération de recrutement.




Malgré cela, l’ancien international et ses adjoints ont réussi un parcours honorable, s’alignant dans la bonne voie pour atteindre l’objectif assigné à savoir le maintien pour la première saison du retour de l’équipe en Ligue 1.

Mais la défalcation de quatre points du compteur des « Vert et Blanc » par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) suite à l’incorporation d’un joueur suspendu lors du match face à l’ES Sétif (1-1), a compliqué davantage la mission du staff technique. Cela a coïncidé avec des absences à répétition de plusieurs joueurs à l’entraînement « sans qu’aucune mesure coercitive ne soit prise à leur encontre par la direction », a encore déploré le premier assistant de Cherif El Ouezzani.

La grève déclenchée par le staff technique du RCR, qui reste sur une défaite sur le terrain de l’US Biskra (3-2), intervient avant la réception de l’USM Alger, dimanche prochain dans le cadre de la 27e journée de championnat, rappelle-t-on.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici