Accueil LES VERTS Sommé de payer près de 20 milliards de cts au club saoudien...

Sommé de payer près de 20 milliards de cts au club saoudien d’Al-Shabab : Benlamri dans de beaux draps

0
PARTAGER
Sommé de payer près de 20 milliards de cts au club saoudien d'Al-Shabab : Benlamri dans de beaux draps

Comme on le sait, le défenseur central de la sélection algérienne, Djamel Benlamri, est dans une situation embarrassante. Il vient d’être condamné par la FIFA de payer une somme mirobolante avoisinant les 20 milliards de centimes à son ancien club saoudien Al-Shabab.

Dans la foulée, on croit savoir que le club en question a fait une proposition au joueur pour régler cette affaire. Proposition consistant à ce que Benlamri signe un contrat de deux années au profit d’Al Shabab et que ce dernier s’engage à trouver une issue qui arrange les deux parties à la décision prononcée par la FIFA.

En effet, Djamel Belamri a été sommé par la première instance footballistique mondiale de payer la somme de 905 000 euros au club saoudien d’Al-Shabab, suite à une plainte déposée contre lui par son ancien club.




Actuellement sans club depuis son départ du Qatar SC, Djamel Benlamri est accusé par la direction d’Al Shabab d’avoir quitté le club en 2020 en rejoignant l’Olympique Lyonnais alors qu’il était encore lié par contrat avec le club basé à Ryad.

Selon un document signé par la FIFA, le champion d’Afrique 2019 doit verser aux Saoudiens 675 000 euros, majorés de 5% d’intérêts à compter du 1er mars 2022 jusqu’à la date de paiement effectif. Il est prié également de s’acquitter de la somme de 230 000 euros supplémentaires à titre de pénalité.




Benlamri, qui a été écarté par Belmadi lors du dernier rassemblement des Verts, a devant lui un délai de 45 jours pour régler son ardoise, faute de quoi il encourt une suspension de six mois.

Cela se passe au moment où son nom circule avec insistance dans les coulisses de plusieurs équipes de l’élite algérienne. On pense notamment à la JSK, au MCA et au CRB qui souhaiteraient bénéficier de ses services en vue de la saison prochaine. Mais le verdict de la FIFA vient désormais pour tout remettre en cause.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici