Accueil LES VERTS Ils sont six à avoir porté les couleurs du champion de Tunisie...

Ils sont six à avoir porté les couleurs du champion de Tunisie cette saison : Fortunes diverses pour les Algériens de l’ES Tunis

0
PARTAGER
ES Tunis : Abderaouf Benguit résilie son contrat

Ce n’est un secret pour personne. L’Espérance Sportive de Tunis est l’un des clubs les plus bénéficiaires de la décision de ne pas considérer les joueurs maghrébins comme étrangers, car il comprend dans ses rangs un grand nombre d’éléments algériens au cours des deux dernières saisons. Ses renforts en la matière concernent aussi, les trois compartiments.

Cependant, les interrogations vont bon train dans les milieux de cette formation, qui domine de la tête et des épaules le championnat de son pays au cours des précédentes saisons, sur les critères choisis dans le recrutement de ces joueurs. Rien que pour cela, l’évaluation des éléments concernés est devenue nécessaire afin de trancher leur sort, notamment ceux n’ayant pas pu apporter le plus escompté et que leur présence est devenue inutile à l’image de Bensaha, dont le contrat de prêt au profit du MCA arrive à terme, indique la presse tunisienne.




Selon les spécialistes en Tunisie, c’est surtout l’international algérien Abdelkader Bedrane qui a réussi à émerger du lot par rapport à ses autres compatriotes évoluant à l’EST. Le défenseur central a rendu des copies très intéressantes ce qui lui a permis de gagner une place en sélection algérienne. Le joueur fait également l’objet de l’intérêt de quelques grandes équipes du Golfe, comme Al-Ahly Jeddah.

L’Espérance est consciente de la difficulté de trouver un joueur de la valeur de Bedrane dans les circonstances actuelles. Elle cherche plutôt à trouver un nouveau défenseur solide pour l’associer à l’international algérien afin de former un duo « terrifiant » dans l’axe qui pourra permettre à l’équipe de retrouver le toit de l’Afrique.

Bedrane restera ainsi au moins une saison supplémentaire à l’EST où il est assuré de participer régulièrement aux rencontres de son équipe, un atout de taille pour conforter ses chances de préserver sa place en sélection nationale en prévision des prochaines échéances.




On s’attend aussi à ce que le duo Abderraouf Benghit et Mohamed Amin Tougay obtiennent une nouvelle opportunité avec l’Espérance.
Le second nommé n’a pas été chanceux, après avoir contracté une grave blessure qui l’a éloigné des terrains pendant longtemps, laquelle blessure était intervenue au moment où il commençait progressivement à devenir un élément important dans l’échiquier de son entraineur Mouaïn El Chaabani.

A l’EST, on est aussi persuadé que Tougay sera une solution supplémentaire dans l’axe avec la possibilité de ne pas renouveler le contrat de Khalil Chammam, et l’échec de Mohamed Ali Al-Yaqoubi de convaincre le staff technique. Le jeune âge de l’ex-joueur du NAHD lui permet aussi d’aspirer à faire long feu au sein du club de la capitale tunisienne.

Pour sa part, Benghit a réussi à faire taire ses détracteurs qui ont prédit sa libération. Il a confirmé, pendant l’absence de certains joueurs du milieu de terrain au cours des dernières rencontres de la saison passée, qu’il demeure un élément sur lequel on peut compter dans l’entrejeu. Cependant, il devrait redoubler d’effort pour espérer gagner une place de titulaire lors de l’exercice à venir.




Contrairement au trio suscité, l’autre joueur algérien de l’EST, en l’occurrence, Lyes Chetti, est dans une position inconfortable. Il risquerait tout simplement de sortir par la petite porte, après les petites prestations qu’il a réalisées la saison passée avec son équipe, même si, selon les mêmes sources, son avenir n’a pas été encore tranché par la direction de l’Espérance.

C’est le cas aussi pour Abderrahmane Meziane, l’ancien joueur de l’USMA dont le passage à l’EST a été un total échec jusque-là, ce qui pousse la direction tunisoise à songer d’ores et déjà de se débarrasser de lui. Néanmoins, le prix fort déboursé pour l’engager en provenance d’un club émirati risque de bloquer son départ à titre définitif, ce qui devrait lui permettre de retrouver l’USMA à titre de prêt.




Quant à Bensaha, il n’est pas à écarter de le voir définitivement libéré par l’EST après la fin de son contrat de prêt au profit du MCA, indique-t-on de même source. Le marché algérien pourrait être à nouveau la destination privilégiée de l’Espérance, malgré l’échec de la plupart des transactions réalisées jusque-là.

En effet, le défenseur du MCA, Mouad Haddad, intéresse toujours les Sang et Or, tout comme le milieu de terrain de l’ES Sétif, Kendoussi. Il s’agit là des deux nouvelles cibles des dirigeants tunisois en prévision de la saison prochaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici