Accueil ÉTRANGER Serie A : Milan domine l’Atalanta, dix minutes pour Bennacer (vidéo)

Serie A : Milan domine l’Atalanta, dix minutes pour Bennacer (vidéo)

0
PARTAGER
Serie A : Milan domine l'Atalanta, dix minutes pour Bennacer (vidéo)

Naples, avec une septième victoire en sept matches acquise dimanche sur le terrain de la Fiorentina (2-1), et l’AC Milan, sorti vainqueur d’un duel intense contre l’Atalanta (3-2) à Bergame, continuent de dominer le Championnat d’Italie.

Trente secondes ont suffi à Milan pour prendre les devants à Bergame grâce à un rush des deux latéraux: Théo Hernandez, dans une forme des grands jours avant de retrouver les Bleus, a servi en profondeur Davide Calabria pour un but en deux temps.

Mike Maignan a ensuite découragé les attaquants de la « Dea » avec plusieurs parades de grande classe, avant que Sandro Tonali, devenu un pilier du milieu rossonero, ne double la mise en chipant le ballon dans les pieds de Remo Freuler (43e).



Malgré un troisième but, signé Rafael Leao (78e), Milan a tremblé jusqu’au bout dans un duel intense de la première à la dernière seconde. Mais la réaction bergamasque – penalty de Duvan Zapata (86e) et but de Mario Pasalic (90+4e) – était trop tardive.

Malgré les nouvelles absences de Zlatan Ibrahimovic, le jour de ses 40 ans, et d’Olivier Giroud, encore blessés, Milan ne faiblit pas, deuxième à deux points de Naples, avec deux longueurs d’avance sur l’Inter.

Une nouvelle fois remplaçant en Serie A, malgré une grosse prestation face à l’Atlético en milieu de semaine, le milieu de terrain algérien des Rossoneri, Ismaël Bennacer a disputé les dix dernières minutes de la rencontre.

Naples a été bousculé par la Fiorentina, encore une fois séduisante et devant sur une belle volée de Lucas Martinez Quarta (28e).



Mais le buteur florentin a ensuite offert un penalty au leader en commettant une faute sur Victor Osimhen, parti vers le but: le gardien Bartlomiej Dragowski a sorti le grand jeu devant Lorenzo Insigne mais a dû s’incliner sur la reprise d’Hirving Lozano (39e).

Dès la reprise, Amir Rrahmani (50e) a doublé la mise pour Naples de la tête, offrant à Luciano Spalletti une septième victoire, malgré la poussée finale de la Viola, mal récompensée.

A noté côté napolitain la présence sur le banc de l’Algérien Faouzi Ghoulam qui a repris les entraînements il y a quelques semaine après une absence de plus de six après une blessure aux ligaments du genou.



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici