PARTAGER

L’AC Milan s’est imposé 2-0 dimanche contre l’AS Rome lors de la 28e journée de Serie A et a ainsi contrarié les espoirs de qualification pour la Ligue des champions des « Giallorossi ».

Une fois décidée la reprise du championnat, la Ligue s’était penchée sur la question des horaires des matchs et avait cherché à privilégier les parties en nocturne, à 21h45 ou 19h30 (locales).

Seuls une dizaine de matchs sur les plus de 120 à disputer ont été programmés à 17h15, dont ce Milan-Roma, et on a compris pourquoi dimanche.




Avec une condition physique forcément précaire après trois mois d’interruption des compétitions et dans la chaleur étouffante de l’été milanais, la première période a ainsi été extrêmement faible entre les deux équipes.

Mais après la pause, Milan a été clairement supérieur à la Roma, manifestement fatiguée et qui a eu très peu d’occasions. Dominateurs, les « Rossoneri » ont ouvert la marque par Rebic (76e), qui s’y est repris à trois fois avant de réussir à profiter d’un cadeau du latéral romain Zappacosta.




A une minute de la fin, Théo Hernandez a ensuite obtenu un penalty, transformé en force par Calhanoglu (89e).

Avec ce succès, le premier de la saison contre une équipe du Top 6, Milan s’installe à la 7e place et peut toujours croire à la Ligue Europa.

Pour la Roma, en revanche, les rêves d’un retour en Ligue des champions s’éloignent. Cinquième, l’équipe de Paulo Fonseca a six points de retard sur l’Atalanta Bergame (4e), qui affronte à 19h30 l’Udinese.

En soirée, l’Inter Milan (3e) sera à Parme pour tenter de suivre le rythme des deux leaders, la Juventus (1re) et la Lazio Rome (2e), qui se sont toutes les deux imposées, respectivement vendredi contre Lecce (4-0) et samedi face à la Fiorentina (2-1).




PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here