Accueil LES VERTS Rennes : Raïs M’Bolhi partant ?

Rennes : Raïs M’Bolhi partant ?

0
PARTAGER

On pensait qu’après six mois de banquette à Rennes, Rais M’bolhi allait enfin entrevoir la perspective de retrouver les buts dans la peau d’un titulaire cette saison. En effet, le Stade Rennais n’a pas recruté un autre gardien pour palier au départ de Benoît Costil, et ce malgré plusieurs rumeurs d’arrivées apparues.

Le portier algérien devait alors jouer avec une concurrence annoncée avec le Sénégalais Abdoulay Diallo de retour de prêt de Turquie.

Seulement, rien n’a changé pour le nouveau capitaine des Vertst contenté jusque-là d’une seule apparition parmi le onze de départ du club breton, une apparition au cours de laquelle il n’a guère été chanceux, en ce sens que son équipe s’était inclinée, après avoir encaissé trois buts.

Arrivé l’hiver dernier au sortir d’une CAN de triste mémoire dont il n’a joué qu’un seul match pour cause de blessure, le gardien numéro 1 des Verts continuait jusque-là d’assumer le statut de doublure. Au regard de sa situation précaire à Antalyaspor, il faut dire que le globe-trotter algérien ne perdait pas beaucoup au change en atterrissant à Rennes qu’entraine l’ancien sélectionneur national, Christian Gourcuff, qui était d’ailleurs derrière la venue de M’Bolhi.

Au moment de son arrivée en Bretagne, quelques médias avaient révélé les plans de Christian Gourcuff pour son ancien gardien en sélection algérienne. Passer les six premiers mois comme doublure de Benoît Costil (n°3 en Équipe de France), puis hériter du statut de numéro 1 à Rennes après le départ de celui-ci, vraisemblablement programmé de longue date.

La suite des événements va néanmoins démentir cette hypothèse . Il est vrai que rien n’est encore perdu pour Raïs Mbolhi, mais il n’en demeure pas moins qu’il est sans doute face à l’un des plus gros challenge de sa tumultueuse carrière. Assuré par la confiance d’un coach qui le connait bien, le portier des Verts avait bien des raisons de prétendre à un statut de numéro un, sauf que depuis le début de la saison, Gourcuff semble lui avoir tourné le dos.

Pis, Gourcuff se voir relégué au statut du gardien N.3. Même en coupe de la Ligue française, une compétition souvent propice pour les habituels remplaçants, le dernier rempart des Verts n’a même pas été convoqué pour le match de mercredi dernier.
Face à cette situation, le keeper algérien songe sérieusement à changer d’air dès janvier prochain, selon la presse française. On est ainsi tenté de dire que M’Bolhi s’apprête à connaitre son 15e club de sa carrière footballistique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici