PARTAGER

Malgré deux buts d’avance à la mi-temps, le Stade Rennais à concédé le nul (3-3) dans le temps additionnel contre le Betis Séville, au terme d’un match spectaculaire, ce jeudi soir, en 16es de finale aller de l’Europa League

Après à peine deux minutes de jeu, Adrien Hunou a ouvert le score, d’une frappe en force du droit, après une bonne remise de Mehdi Zeffane (1-0, 2′). Titularisé sur le flanc gauche de la défense bretonne, l’international algérien signe sa première offrande de la saison.




Totalement euphoriques, les Rennais ont doublé la mise sept minutes plus tard grâce à un but contre son camp de Javi Garcia.

Totalement apathique, le Betis Séville a repris petit à petit le dessus dans la rencontre. A force de pousser, Giovani Lo Celso a fini par trouver la faille, du gauche, sur une remise de Loren Moron (2-1, 32′).

Dans le temps additionnel de la première période Hatem Ben Arfa, sur un penalty consécutif à une faute litigieuse sur Sarr, a permis aux siens de rentrer aux vestiaires avec un avantage non négligeable (3-1, 45′, + 2). Car après la pause, la physionomie du match a bien changé.

Sidnei, totalement seul au second poteau, a réduit l’écart pour les coéquipiers d’Aïssa Mandi de la tête (62e, 3-2). En fin de rencontre, Diego Lainez a finalement offert l’égalisation aux siens, d’une frappe du gauche (90e, 3-3). Les Bretons sont désormais condamnés à un exploit en Espagne la semaine prochaine.




PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here