PARTAGER

Le champion d’automne, l’USMA, qui a terminé sur deux fausses notes une phase aller pourtant exemplaire, a repris jeudi l’entraînement en vue de la réception de la formation soudanaise d’El Merrikh dans le cadre des huitièmes de finale retour de la coupe arabe des clubs.

Le fait que les Usmistes soient battus à l’aller sur le score sans appel de 4-1, les met déjà dos au mur, eux qui ne perdent pas espoir de renverser la vapeur lundi au stade du 5-Juillet pour pourvoir poursuivre l’aventure dans cette épreuve.



Cependant, tout le monde s’accorde à dire que cette empoignade s’annonce compliquée pour les coéquipiers de Koudri par rapport au résultat du match aller. Les Rouge et Noir devront sortir le grand jeu et marquer trois buts sans en encaisser s’ils veulent valider leur ticket pour les quarts de finale.

La compétition arabe fait partie des priorités du club algérois, compte tenu des récompenses financières arrêtées par l’Union des associations du football arabe, puisque le vainqueur bénéficiera de la coquette somme de 6 millions de dollars, alors que le finaliste percevra 2,5 millions de dollars.



Conscient de cela, l’entraîneur Froger doit trouver la bonne formule pour battre l’adversaire soudanais dans une rencontre qui devrait attirer un public nombreux au stade 5-Juillet. Les Usmistes, qui ont échoué à aller loin en Coupe de la CAF, ont intérêt à montrer un visage rayonnant contre Al Merreikh car il y va de leur statut.

Les gars de Soustara sont suffisamment armés pour battre les Sang et Or d’Al Merreikh le 10 décembre, mais pour cela ils devront montrer leur vrai visage et jouer avec détermination et volonté, contrairement au match aller disputé à Oum Dourman où ils sont passés à côté de la plaque.



« Je reconnais qu’on a manqué notre première mi-temps au match aller, mais on va faire le maximum au match retour pour renverser la vapeur et offrir la qualification à notre public », a indiqué le coach de l’USMA. L’Algérie a déjà perdu un représentant dans cette épreuve après l’élimination de l’ESS face au Ahly de Djeddah, contrairement au MCA qui a validé son billet pour les quarts de finale grâce à sa double victoire en aller-retour contre Al-Nasr d’Arabie saoudite, rappelle-t-on.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here