PARTAGER

Battu à l’Etihad par Manchester United dans le derby, ce samedi (3-1), City a sans doute dit adieu au titre de championnat d’Angleterre à l’issue de la 16e journée de Premier League. Les Citizens qui se sont inclinés pour la quatrième fois cette saison, comptent déjà quatorze points de retard sur le leader Liverpool.

Les Red Devils ont pris l’avantage à la 23e minute de jeu grâce à Marcus Rashford sur un penalty ignoré par l’arbitre avant d’être accordé par la VAR, qu’il a provoqué et transformé en prenant Ederson à contre-pied (0-1, 23e).
Six minutes plus tard Martial a doublé la mise d’une frappe dans un trou de souris, au milieu d’une défense bleu ciel très passive (29e).




Sonné par cette seconde réalisation, City a ensuite mis le pied sur le ballon et la seconde période a surtout ressemblé à un interminable exercice d’attaque-défense. Les hommes de Pep Guardiola ont dû attendre les cinq dernières minutes pour réduire le score grâce au défenseur Nicolas Otamendi. L’international argentin a repris de la tête un corner de Riyad Mahrez. Entré en jeu en seconde période, l’Algérien signe sa 4e offrande de la saison. L’ancien joueur Leicester aurait pu remettre les pendules à l’heure une minute plus tard sur une frappe enroulée à ras de terre repoussée par De Gea.

Avec ce nouveau revers, Manchester City qui occupe la troisième place comptabilise quatorze points de retard sur le leader Liverpool qui a dominé un peu plus tôt Bournemouth sur pelouse (3-0).

Jamais, dans l’histoire de la Premier League, une équipe n’a remonté un écart de 14 points avec le leader pour s’adjuger le titre.




PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here