PARTAGER

Le lieu du prochain stage de la sélection algérienne, programmé pour la date FIFA du mois d’octobre, ainsi que les équipes appelées à lui croiser le fer en amical continuent de tarauder l’esprit du sélectionneur national, Djamel Belmadi, et ce, à moins de trois semaines de ce premier regroupement des Verts de l’année 2020.

Mais si l’on se réfère à une source autorisée à la FAF, l’on se dirige vers la domiciliation du stage et des deux matchs amicaux aux Pays Bas. Tous les pays sollicités pour accueillir l’EN, dont la Suisse et la France, ont répondu par la négative. Le COVID-19 en est probablement la cause.




Mais selon notre source toujours, l’option des Pays Bas n’est pas encore actée à 100%, mais il y a de fortes chances pour que la rentrée des classes de Belmadi et ses troupes ait lieu dans ce pays. En effet, la FAF a déjà fait le nécessaire avec l’agence chargée de l’organisation du stage, en ne lésinant pas sur les moyens financiers pour que la reprise se déroule dans les meilleures conditions. Initialement, c’est le nom de l’Autriche qui a été avancé, mais il parait que les autorités de ce pays n’ont pas délivré les autorisations nécessaires pour l’organisation de ce stage.




Plusieurs pays ont d’ailleurs été officiellement sollicités par l’agence chargée par la FAF de l’organisation de ce stage, dont la Suisse et la France, mais tous ont sèchement refusé d’accueillir l’EN sur leurs terres pour des raisons essentiellement administratives.

Les Pays-Bas est le seul, parmi tous les pays sollicités, qui n’a pas dit non. Du moins, pour le moment. Voilà donc qui rend espoir à Belmadi qui ne veut en aucun cas rater le prochain stage après près d’une année du dernier rassemblement de son équipe. C’est pour cette raison-là d’ailleurs que le coach national a programmé deux matches amicaux, au lieu d’un.




Djamel Belmadi a choisi d’affronter des équipes exclusivement africaines le mois prochain dans le but de préparer le retour en lice des Verts dans la campagne des éliminatoires de la CAN 2021 qui reprendra officiellement le mois de novembre prochain.

Au départ, le coach des Verts avait émis le souhait de jouer une équipe européenne le mois de juin dernier, mais la crise sanitaire a fait que toutes les dates FIFA de cette période ont été annulées.




Entrant dans une nouvelle phase de préparation dans l’optique des éliminatoires de la CAN, Djamel Belmadi veut donc affronter deux ténors africains dans le but d’imprégner son équipe en perspective de la compétition officielle.

Il s’agit, très probablement du Ghana comme premier adversaire, mais en ce qui concerne l’identité du deuxième rien n’a encore filtré, même si les noms du Cameroun et du Gabon, sont les plus cités dans les coulisses de la FAF.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here