Accueil Non classé Patrice Beaumelle, sélectionneur de la Côte d’ivoire : « L’Algérie reste un géant...

Patrice Beaumelle, sélectionneur de la Côte d’ivoire : « L’Algérie reste un géant d’Afrique »

1
PARTAGER
Patrice Beaumelle, sélectionneur de la Côte d’ivoire :

Le sélectionneur de l’équipe ivoirienne le Français Patrice Beaumelle, a qualifié d’ »important », le match décisif, jeudi face à l’Algérie au stade de Japoma à Douala (17h00), comptant pour la 3e journée de la CAN-2021, estimant que ce 23e duel entre les deux nations se jouera  » sur de petits détails ».

 » Ce sera un match important autant pour l’Algérie que pour nous, une rencontre intéressante à suivre, voire électrique.

L’Algérie reste un géant d’Afrique, avec des joueurs d’expérience et redoutables. Cela va se jouer sur de petits détails, qu’ils ne nous ont pas été favorables jusque-là, à nous de rester concentrés sur la tâche. L’Algérie reste une grande nation de football, il faut être prudent », a affirmé le coach des « Eléphants », lors de la conférence de presse d’avant-match, tenue au stade de Japoma.




Leader du groupe avec 4 points, la Côte d’Ivoire aura à cœur de valider son ticket pour les 1/8es de finale de l’épreuve, face à une équipe algérienne, condamnée à gagner pour rester en vie dans cette 33e édition.

 » Nous avons quatre points au compteur, à priori toutes les équipes qui termineront avec ce nombre de points peuvent se qualifier, il va falloir attendre les matchs d’aujourd’hui pour le savoir.

Il y aura des calculs de différence de buts ou même un éventuel tirage au sort, ce qui serait cruel. Nous allons aborder ce match dans une pression négative moindre, il faut un minimum de pression pour un joueur de haut niveau, même si cela peut se crisper face à une équipe algérienne condamnée à gagner », a-t-il ajouté.




« Tout le monde s’attend à voir un match de gala, et c’est ce qui fait la beauté du football, où rien n’est prévisible. On s’est préparé à jouer ces trois matchs, en respectant les trois équipes. On a manqué de réussite lors du dernier match face à la Sierra-Leone (2-2), on aurait pu être qualifié aujourd’hui. C’est ma septième CAN, je n’ai jamais connu un match facile, c’est ce qui rend cette compétition magique », a-t-il enchaîné.

«Rester concentrés du début jusqu’à la fin»

Le technicien français à relever l’importance de faire preuve de plus d’efficacité devant les buts, pour réaliser un bon résultat face aux champions d’Afrique.

« On va donner le maximum, mouiller le maillot, et honorer le pays et le drapeau. Chaque match qu’on approche dans les meilleures conditions, ça donne beaucoup de confiance et de forces. Il faut continuer cette marche en avant, même s’il faut être plus efficace devant les buts pour se rassurer ».

En dépit du départ laborieux de l’équipe nationale dans cette compétition, Beaumelle reste tout de même méfiant.

 » Si l’Algérie a eu des difficultés, c’est qu’elle a eu en face une équipe qui a montré de belles valeurs collectives, et de générosité. L’équipe algérienne a joué de malchance, car elle s’est créée beaucoup d’occasions face à deux équipes bien préparées.




Pour avancer, il faut des matchs clés, et ce rendez-vous en fait partie, parce qu’il va y avoir beaucoup de pression et d’enjeu. Nous devons bien aborder ce genre de rencontre pour gagner en confiance, et se sentir encore plus solide. C’est à nous d’être à la hauteur », a-t-il souligné, tout en indique que  » la fraîcheur physique et mentale, feront la différence. Nous devons rester concentrés du début jusqu’à la fin de la rencontre ».

Beaumelle a tenu à faire le point sur l’infirmerie :  » le portier Badra Ali Sangaré, s’est fait très mal au genou, mais il s’est entraîné normalement mardi. On est toujours vigilants, on l’observe, mais je pense qu’il va bien tenir sa place jeudi.

Eric Bailly est sous contrôle du staff médical, il a eu quatre ou cinq points au niveau du crâne, et deux à la lèvre. Il ne s’est pas entraîné les deux derniers jours, alors que Zaha, touché à l’épaule, il n’a rien de grave, il en train de récupérer ».




Présent aux côtés de son coach, l’attaquant de Sivasspor (Turquie) Max-Alain Gradel, n’a pas tari d’éloges sur l’Algérie, non sans afficher la détermination de ses coéquipiers à gagner ce match.

 » Nous allons affronter une équipe d’Algérie, considérée comme l’un des favoris du tournoi. Il est important pour nous de réaliser un bon match, on fait confiance en nos qualités. Ce sera un match important entre deux grandes nations. C’est bien d’affronter de grosses équipes comme l’Algérie. Lors de la dernière CAN-2019, ils nous ont éliminés, mais je ne veux pas parler de revanche. Demain, je veux gagner. La motivation est grande chez nous ».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici