Accueil MERCATO Paradou AC : L’académie continue d’exporter ses meilleurs talents en Europe

Paradou AC : L’académie continue d’exporter ses meilleurs talents en Europe

0
PARTAGER
Paradou AC : L’académie continue d’exporter ses meilleurs talents en Europe

L’Académie de football du Paradou AC, créée en 2007, continue d’exporter ses talents les plus en vue vers différents championnats du vieux continent européen, à l’instar de ce qui s’est passé auparavant avec ses cinq pépites, à savoir : Ramy Bensebaïni, Youssef Atal, Hichem Boudaoui, Adem Zorgane et Abdelqahar Kadri, cinq joueurs devenus des éléments clés dans l’effectif de l’entraîneur national Djamel Belmadi.

Selon nos informations, trois autres talents formés dans l’académie du Paradou AC, club pensionnaire de la Ligue 1, se préparent à vivre une nouvelle expérience en Europe à l’occasion de l’actuel mercato estival.

Il s’agit de Nadir Benbouali, le deuxième meilleur buteur de la Ligue 1 algérienne de football la saison passée, ainsi que Yassine Titraoui et Adel Boulbina, les deux joueurs de la sélection nationale des moins de 23 ans.

La même source indique que Nadir Benbouali est en route pour le club belge de Charleroi contre une indemnité de transfert de l’ordre de 500 000 euros.

Une clause dans son contrat permet également au club algérien de bénéficier de 50% de la valeur d’un futur transfert de l’enfant de Chlef vers un autre club à l’avenir.

La transaction, si elle venait d’être conclue, permettrait à Benbouali de rejoindre son excoéquipier au PAC et milieu de terrain international, Adem Zorgane, qui porte les couleurs de Charleroi depuis l’été dernier.

Le jeune milieu de terrain Yassine Tetraoui serait également très proche d’une expérience professionnelle après avoir reçu des offres de clubs activant dans le championnat belge, ainsi que de la France et du Portugal.

C’est le cas aussi d’Adel Boulbina, qui est pressenti pour rejoindre un club portugais, malgré une offre parvenue du Havre AC, pensionnaire de la Ligue deux française et du club belge de Genk.


En Algérie, tout le monde s’accorde à dire que le PAC est en train de déroger à la règle et voler la vedette aux plus gros bras du championnat local grâce à son école de formation qui lui permet chaque été d’effectuer des transactions de valeur.

Une politique digne des grands clubs professionnels qui parviennent à s’autofinancer, sans attendre les subventions étatiques pour assurer le bon fonctionnement de leurs formations respectives.

Outre cette grande réussite du PAC, club appartenant à la famille de l’ex-président de la FAF, Kheireddine Zetchi, sur le plan financier, il est devenu aussi le principal pourvoyeur de joueurs au profit de toutes les sélections nationales des U17 jusqu’aux seniors.

Rien que pour le précédent stage de l’équipe algérienne fanion sous la houlette de Djamel Belmadi, on a pu compter pas moins de 7 éléments convoqués ayant tous été formés à l’académie du club banlieusard de la capitale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici